Mercredi 20 Septembre 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali du Mali : Quand les tensions CMA/GATIA sonne le retour des conflits intertribaux

Plusieurs actes criminels perpétrés ce début juin témoignent de la recrudescence dans le nord des conflits intercommunautaires.

Selon des informations confirmées par plusieurs sources, 04 éleveurs ont été enlevés ainsi que leurs véhicules ce 06 juin 2017 dans leur campement à Tinalaghay (localité située à environ 50 km ouest de Kidal) par des individus armés.

Un notable de Kidal, Sidi Ag Bilal, est aussi assassiné le même jour par des individus armés à motos à Tifirwen N’Zahra environ 08 km de Kidal vers 16 H.

S’y ajoute l’enlèvement d’un véhicule à Hanoka, un quartier de Kidal le même jour vers 20H.

Selon le Gatia, il s’agirait ni plus ni moins que de représailles suite aux récents évènements dans l’Azawad.

Quelques jours auparavant la maison du maire de Kidal Arbacane AG Abzayack a été brûlée à Kidal par des éléments de la CMA.

A Gao, les communautés réclament le départ du gouverneur, accusé de « mauvaise gouvernance et de n’avoir aucun respect pour les communautés ».

Entre temps, un véhicule des services de santé est enlevé à Tombouctou.

Tout se passe comme s’il nous étions dans un far west. Et les plus hautes autorités n’en font pas leur tasse de thé et préfèrent amuser la galerie autour d’un projet de révision constitutionnel inopportun et incongru.

Par David Demblé

Dépêches du Mali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat à la candidature

18 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quelle image avez-vous de l'ONU?

19 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017