Mercredi 20 Septembre 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Convention Coris Bank – Mine de Komana : vers la hausse de la production annuelle d’or de 3,5 tonnes par an

La directrice générale de Coris Bank international Mali, Sidibé Aissata Koné, et le directeur général de la société des mines de Komana ont apposé leurs signatures au bas d’une Convention de partenariat. La cérémonie qui s’est tenue lundi 10 avril à l’hôtel Azalaï Salam a regroupé plusieurs acteurs du secteur des mines.

Le financement qui s’élève à 37 Milliards F CFA est dédié à la construction d’un site minier pour le compte de la Société des Mines de Komana.

Coris Bank, selon sa directrice générale, entend ainsi accompagner l’entreprenariat malien avec ce financement. Lequel, souligne-t-elle, donnera un souffle supplémentaire au secteur des mines au Mali.

Le secrétaire général du Ministère des mines qui a présidé la cérémonie de signature a salué le financement de l’industrie minière par une banque locale. Il a annoncé la tenue très prochaine des Etats généraux du secteur minier qui abordera la problématique du financement du secteur minier au Mali.

Société de droit malien, la mine d’or de Komana est à la base de la découverte de cinq gisements à Yanfolila. Ces gisements ont une productivité estimée à  2 millions d’onces soit 60 tonnes d’or sur 25 km.

Par David Dembélé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat à la candidature

18 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quelle image avez-vous de l'ONU?

19 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017