Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Brèves du 5 Avril 2017


Sortie de la crise : le gouvernement peut –il  négocier avec lyad?
Après plus d’une  semaine de discutions, ouvrir le dialogue, négocier avec le prêcheur radical  Hamadoun  kouffa  ou avec lyad Ag Ghali, le leader du groupe jihadiste  Ansar Dine, c’est l’une des recommandations, de la nouvelle, une partie de l’opposition politique la martèle déjà depuis plus de deux ans, notamment  Tièbilé  Dramé, le président du parti parena.   
Sikasso: le M E A D P visite ses services   déconcentrés
La ministre de l’environnement Keita Aida Mbo s’est rendue à la direction régionale de l’assainissement, du contrôle de la pollution de des nuisances (D R A C P N) et à la direction régionale des eaux et forêts (D R E F). Elle était accompagnée d’une forte délégation  comprenant les deux directeurs nationaux  yaya  konaté (D N A C P N) et Mamadou Gakou (D N E F), les autorités de la région de Sikasso.
Diaspora malienne à la C E N : le président du H C M E a brillé par son absence
Si a l’ouverture des travaux, l’opposition et la C M A se sont fait remarquer par leurs absences, ils ont fini par rejoindre les travaux. Pour l’opposition, c’était, comme le disait certain, “une présence symbolique ". «C’est une présence symbolique pour délivrer un message, après demande de notre présence par une délégation des participants » à la conférence, a déclaré Nouhoum Togo, conseiller en communication de l’opposition.
Rassemblée par Soumani  Nancy  Traoré, stagiaire

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019