Vendredi 28 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Brèves du 5 Avril 2017


Sortie de la crise : le gouvernement peut –il  négocier avec lyad?
Après plus d’une  semaine de discutions, ouvrir le dialogue, négocier avec le prêcheur radical  Hamadoun  kouffa  ou avec lyad Ag Ghali, le leader du groupe jihadiste  Ansar Dine, c’est l’une des recommandations, de la nouvelle, une partie de l’opposition politique la martèle déjà depuis plus de deux ans, notamment  Tièbilé  Dramé, le président du parti parena.   
Sikasso: le M E A D P visite ses services   déconcentrés
La ministre de l’environnement Keita Aida Mbo s’est rendue à la direction régionale de l’assainissement, du contrôle de la pollution de des nuisances (D R A C P N) et à la direction régionale des eaux et forêts (D R E F). Elle était accompagnée d’une forte délégation  comprenant les deux directeurs nationaux  yaya  konaté (D N A C P N) et Mamadou Gakou (D N E F), les autorités de la région de Sikasso.
Diaspora malienne à la C E N : le président du H C M E a brillé par son absence
Si a l’ouverture des travaux, l’opposition et la C M A se sont fait remarquer par leurs absences, ils ont fini par rejoindre les travaux. Pour l’opposition, c’était, comme le disait certain, “une présence symbolique ". «C’est une présence symbolique pour délivrer un message, après demande de notre présence par une délégation des participants » à la conférence, a déclaré Nouhoum Togo, conseiller en communication de l’opposition.
Rassemblée par Soumani  Nancy  Traoré, stagiaire

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre

27 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: vers un troisième mandat d'Alpha Condé?

27 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017