Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Elaboration de plans d’affaires : Le PROCEJ engage la formation des formateurs

Le Projet de développement des compétences et emploi des jeunes (PROCEJ) veut conjurer les maux qui minent l’entreprenariat jeune au Mali. Plusieurs projets, faut-il le noter, ont mis la clé sous le paillasson à cause du manque de conviction de leurs promoteurs.

Le PROCEJ a donc entamé, ce mardi 03 janvier, une formation à l’endroit des cabinets qui encadreront à leur tour des centaines de jeunes entrepreneurs.

Pour mener à bien cet exercice, le PROCEJ a fait appel à un consortium basé au Canada et dont les deux experts en formation entrepreneuriale dirigent l’atelier qui se tient au Conseil national du patronat du Mali.

Pendant cinq jours, le PROCEJ formera une douzaine de cabinets afin de les familiariser avec les outils facilitant l’élaboration de plans d’affaires pour 200 jeunes entrepreneurs. Le Plan d’affaires est le document essentiel au démarrage, à la mise en place et à la gestion d’une activité économique réussie. Il définit de façon claire et concise les buts et objectifs d’une activité, esquissant les méthodes utilisées pour atteindre ses objectifs.

 Selon Drissa Ballo, coordinateur du PROCEJ, 200 jeunes ont été sélectionnés pour être encadrés par les cabinets dans plusieurs secteurs. A savoir, le BTP, l’agro alimentaire, l’artisanat, les mines…

 « Notre objectif en tant que praticiens est de pouvoir partager notre expérience et notre expertise en donnant suffisamment d’informations en phase avec le contexte et l’environnement malien », indique Abdoul Kassoum Haïdara, administrateur de l’Ecole internationale des jeunes entrepreneurs (EIJE).

Valérie Vinuesa, PDG de l’EIJE, d’ajouter : « Nous attendons que ces entreprises fonctionnent en commençant par se doter en outils efficaces ».

Les Plans d’affaires recevront la validation d’un jury de huit membres afin de bénéficier d’un financement allant de 5 Millions à 20 Millions F CFA.

Par David Dembélé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018