Mardi 31 Mars 2020
Banniere SAma Money

Urgent :

Mali : 5 nouveaux cas de maladies à coronavirus déclarées ce lundi 30 mars 2020 par le Ministère de la Santé.

Ce qui porte à 25 les cas de Covid-19 en territoire malien.

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Oryx et Shell empoisonneraient-elles les maliens ?

Le dernier rapport d’enquête de l’Ong Public Eye épingle les firmes Helvétiques Oxyx Energies et Energy (cette dernière opère au Mali sous les emblèmes de Shell). Ces deux multinationales, non des moindres, ont pris goût à la livraison de carburants toxiques en Afrique subsaharienne, notamment au Mali.

Dans l’enquête intitulée « Diesel sale », Public Eye dévoile les pratiques peu scrupuleuses de traders pétroliers suisses en Afrique. Quatre enquêteurs ont travaillé durant trois ans pour percer les mystères toxiques de l’essence et du diesel distribués sur le continent africain par les géants suisses du négoce de matières premières.

Ainsi, profitant de la faiblesse des standards de ses Etats, ces firmes écoulent des carburants toxiques sur le continent tout en réalisant des profits faramineux au détriment de la santé des populations.

Parmi les 47 échantillons prélevés par l’Ong, la palme revient à Oryx dont le diesel comporte une teneur de 3780 ppm, soit 378 fois plus que la limite autorisée en Suisse.

Dans notre prochaine publication, Dépêches du Mali entrera beaucoup plus dans les méandres de cette affaire rocambolesque.

Par David Dembélé

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Haro sur les Sotrama : Vivement un autre concept, des minibus avec des arrêts précis pour prendre le relai

Le caractère « accidentogène » des Sotramas provoque de plus en plus l’ire de la population urbaine. 

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme et alors que les preuves de son innocence ont été rendues publiques depuis plusieurs semaines, le journaliste béninois Ignace Sossou est toujours en prison et son procès en appel n’a pas débuté. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coronavirus: le monde ne sera plus le même

30 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali: au lendemain des élections législatives

30 Mars

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020