Culture : « Gnètala, terre de paix » nouvel album Plusique de Fatoumata Keita et Robert Adama Dissa

Publié le 16 mai
Source : Dépêches du Mali

L’album ‘‘ Gnètala, terre de paix ’’ de la romancière Fatoumata Keita et du poète écrivain Robert Adama Dissa a fait l’objet d’un lancement samedi 14 mai au Centre Kadiatou Thiam.

L’opus a été produit par le studio Mangala Camara de Binthily communication regroupant 15 titres. Le lancement s’est déroulé en présence de personnalités dont M. Amadou Thiam, 2è vice-président de l’assemblée Nationale ; M. Adama Samassékou, ancien ministre, M. Togo, représentant du ministère de l’éducation, Mylmo, artiste rappeur…

Le public venu très nombreux assister au lancement de cet album de 15 titres abordant des thèmes qui expriment l’espérance, l’amour, la condition des femmes, le partage… L’album est un genre intermédiaire entre l’écrit et l’orale qui réveillent nos sens, nos souvenirs nostalgiques et les font connaitre aux plus jeunes. ‘‘Gnètala, terre de paix’’ est un village imaginaire où les plus faibles font la loi, une terre d’accueil, une terre d’amour. Mme Niaré Fatoumata et M. Robert ont d’ajouter : « vu que la génération nouvelle aime écouter de la musique alors nous avons voulu mettre nos poèmes sur des support audio l’accompagne de musique. C’est pour répondre à un problème qui est le manque de lecture et de culture. La Plusique n’est pas une chanson mais une réclamation qui n’est pas reconnu par notre culture mais qu’il faut l’imposer ».

M Birama Konaré, Directeur Général de Binthily communication s’est félicité de la réussite de cet l’album regroupant les textes riches et variés qui méritent une lecture approfondie. « Binthily a pris le train de la Plusique en pleine accélération d’où plusieurs morceaux avait déjà été enregistré et arrangées par Amadou Diop dit Abba Diop et Mohamed Doumbia du studio Mangala Camara est également intervenu comme arrangeur. Ce CD est d’une richesse infinie et extrêmement sincère. Les textes sont souvent incisifs et rythmés et l’écriture est tout simplement majestueuse » a-t-il affirmé.

Au cours de la cérémonie, nous avons assisté à une véritable prestation de nos deux artistes. L’album s’écouté avec grand plaisir, ‘‘ Laissez-moi parler’’ qui est le premier poème de Fatoumata Keita lorsqu’elle était lycéenne, qui s’exprime comme une révolte. ‘‘Grand Slogan’’ de Robert qui rend hommage aux femmes ; ‘‘La nuit est tombée, le jour se lèvera’’ qui fait référence au coup d’état survenu au Mali en 2012 d’où le Mali était considéré comme un exemple de démocratie en Afrique et pour finir un duo des deux artistes sur le titre phare de l’album ‘‘ Gnètala, terre de paix’’. Le son est excellent, tout y est pour un moment très agréable de détente.

La cérémonie s’est achevée à travers des témoignages des proches et camarades des deux artistes, à travers lesquels ils ont exprimés leurs considérations et leurs soutiens indéfinis et espèrent que ce nouveau genre musical inspirera la nouvelle jeunesse. 

Par Mariétou Wélé Diallo 

Commentez avec facebook