Jeudi 09 Avril 2020
Banniere SAma Money

Covid-19 au Mali : 3 nouveaux cas ce mercredi 08 avril, soit 59 malades du coronavirus

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le Projet FIER : Des ambitions revues à la hausse pour 2016

Le Projet de formation professionnelle, d’insertion et appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux (FIER) a tenu, les 13 et 14 avril 2016, son comité de pilotage au titre de l’année en cours. Deuxième du genre, cette session devrait permettre d’évaluer le travail accompli et de passer au peigne fin les difficultés et les menaces qui ont marqué la première année du projet.

Le lancement de ce projet en 2015 a suscité beaucoup d’espoirs au niveau du monde rural. FIER est perçu comme une panacée qui renforcera la dynamique de la lutte contre la pauvreté dans le milieu rural.  

Selon son coordinateur, Hery Coulibaly, le projet est d’une pertinence soutenue du moment où il est orienté vers les jeunes ruraux.

Selon le ministre de l’Emploi, Mahamane Baby, qui a présidé l’ouverture des travaux de cette session, FIER a enregistré des avancées notables. Il se félicite de la mise en place de l’équipe du projet, l’élaboration et la mise en œuvre d’une méthodologie d’intervention qui étaient une priorité absolue pour le projet.

La présente session planche sur cinq points dont l’état d’exécution des recommandations issues du tout premier comité de pilotage, le Programme de travail et budget annuel (PTBA) 2016 ainsi que le manuel de procédures administratives, financières et comptables révisé.

Le projet a installé un dispositif d’animation dans 61 villages dont 31 à Koulikoro et 30 à Sikasso, la réalisation de huit études de base (centres de formation, tuteurs, maîtres d’apprentis, institutions de microfinance, ressources en ingénierie, innovations). A ceux-ci, il faut ajouter la signature de 11 conventions de partenariat et la mise en place de systèmes informatisés de gestion et de suivi évaluation.

Certaines activités phares n’ont pu être réalisées, ce que regrette le ministre Baby. Il s’agit en l’occurrence de certaines formations et insertions.

Au titre de 2016, plus de 2 Milliards de F CFA, permettra d’envisager entre autres activités, l’alphabétisation de 3000 jeunes dont 60% de femmes, l’ouverture de 7 guichets de microfinance dont 3 à Koulikoro et 4 à Sikasso. FIER prévoit aussi la formation de 210 jeunes en apprentissage et 90 jeunes en formation tutorée.

Par David Dembélé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Serge Coulibaly, journaliste, à propos du Covid-19 : « Ceux qui n’y croient pas creusent la tombe de leurs concitoyens et concitoyennes »

« L’irréparable me sépare des théoriciens qui continuent de croire que coronavirus est une pure invention.

Lire la suite

Blog

Hommage de Birama Konaré, écrivain, à Soumaïla Cissé et ses compagnons : « Il faut agir pour faire tomber la distance entre Soumaïla Cissé et nous »

« Nous sommes tous à Nianfunké jusqu’à ce que vous nous reveniez

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coronavirus et guerre des masques dans la cour de récré

08 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Tchad: quelle stratégie face à Boko Haram ?

08 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020