Les Dépêches du 01/04/2016

Publié le 01 avril
Source : Dépêches du Mali

Assemblée nationale : l’opposition boycotte et la majorité adopte la loi sur les autorités intérimaires

Le texte de loi sur l’adoption des autorités intérimaires au nord du Mali a été approuvé par l’Assemblée nationale ce jeudi 31 mars. Malgré le boycott de l’opposition, la majorité a approuvé par 103 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Le projet de loi vise à généraliser la mise en place des autorités intérimaires chaque fois que les circonstances l’exigent, permet au gouvernement de mettre en place des autorités intérimaires au niveau des collectivités territoriales dont les organes ne sont plus fonctionnels du fait de la crise.

Détournement des fonds des mutuelles : Le DG de la gendarmerie nationale ordonne une enquête

La gendarmerie nationale est confrontée à des détournements de fonds au sein de la mutuelle, malgré les conditions de vie très déplorables des gendarmes retraités. Le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Colonel-Major Siratigui Sidibé a ordonné une enquête sur la destination des fonds dévolus à la mutualité de sa structure. Le déroulement de l’enquête promet bien de surprise au niveau des hauts gradés.

Une trentaine de jeunes leaders formés

Le lancement de l’atelier de formation des jeunes leaders de la 2e édition du camp ADA de leadership-jeunes femmes 2016 a eu lieu vendredi 25 mars dernier au CICB. Organisé par L'Association pour le développement de l'Afrique, en partenariat avec l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique au Mali. Une trentaine de jeunes leaders ont été formés sur différents modules. Le thème est : « place des jeunes femmes dans le processus de la paix et la réconciliation ».

Nord Mali : le djihadiste Souleymane Kéita capturé à la frontière mauritanienne

Le bras droit d’Iyad Ag Ghaly a été capturé dans sa planque dans la forêt de Wagadu, non loin de la frontière mauritanienne. L’homme était activement recherché par les forces de sécurité maliennes après ses campagnes meurtrières menées dans la région de Sikasso (Misseni et Fakola), frontalière avec la Côte d’Ivoire. Il est le fondateur d’Ansar Eddine au Sud.

ONU-Centrafrique : nouvelles accusations contre des soldats français et des Casques bleus

Un rapport sur des cas de bestialité commis par des soldats de la force française Sangaris et des casque bleus burundais et gabonais a été dévoilé par un responsable de l’ONU à New York. L’ONU a ouvert une enquête sur de nouvelles violences sexuelles particulièrement sordides en Centrafrique. Selon un rapport de l’ONG AIDS-Free World, trois jeunes filles ont affirmé à un officier des Nations unies qu’en 2014, elles avaient été déshabillées et attachées par un militaire de Sangaris à l’intérieur d’un camp et auraient été forcées d’avoir des relations sexuelles avec un chien. Chacune a ensuite reçu de l’argent, selon l’ONG. Et Paris a promis jeudi de faire "toute la lumière" sur ces accusations.

France-Belgique : Salah Abdeslam sera remis à la France

Salah Abdeslam sera bientôt remis à la France. Après 2 heures d’audience, la justice belge a donné son feu vert ce jeudi 31 mars à Bruxelles. Le suspect-clé des attentats du 13 novembre à Paris avait été arrêté à Molenbeek le 18 mars après quatre mois de cavale. Salah Abdeslam souhaitait collaborer avec les autorités françaises, « s'expliquer », selon ses avocats. Et les autorités belges ne sont pas opposées non plus à ce transfèrement.

Le Sommet de Washington : la menace djihadiste au menu des discussions

Le sommet de Washington sur la sécurité nucléaire a réuni une cinquantaine de chef d’Etat aux Etats-Unis ce vendredi 01 avril. Un sommet porté entre autres sur la menace du groupe Etat islamique (EI), la Syrie et les provocations de la Corée du Nord… Le président Obama a eu plusieurs réunions avec divers chefs d’Etat et de gouvernement. Lors de la réunion bilatérale avec François Hollande, c’est surtout la lutte contre le terrorisme islamiste qui a été abordée.

Brésil : Les partisans de Dilma Rousseff dans la rue

Au Brésil, des centaines de milliers de Brésiliens ont manifesté ce jeudi 31 mars en faveur de Dilma Rousseff, menacée de destitution. En début de semaine, la présidente a perdu son principal allié au Parlement. Soutenu par son parti, le PT a donc décidé de serrer les rangs et de montrer que Dilma Rousseff bénéficie toujours du soutien des Brésiliens. Une mobilisation qui a réunie moins de manifestants que celle du 18. Selon un récent sondage, 68% d'entre eux disent désormais vouloir le départ de la présidente.

Rassemblées par Mariétou Wélé Diallo

Commentez avec facebook