Mardi 24 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Dépêches du Mali

Editorial : La reculade éhontée d’un régime aux abois

Adame Ba Konaré

Adame Ba Konaré avait pourtant sonné l’alerte. L’ancienne première dame avait dit tout ça avec ses propres mots dans sa Tribune avant de s’attirer les foudres d’un ministre opportuniste agrippé à son strapontin. De mauvais jugements en faute politique, on est arrivé à la Berezina !

8ème Jeux de la francophonie à Abidjan : La délégation malienne entre danger et honte

Informées de l’accident qui a failli couter la vie aux occupants du 3ème bus qui ramenait à Bamako une partie des athlètes et artistes maliens ayant pris part aux 8ème jeux de la francophonie à Abidjan, les autorités ivoiriennes avaient cru judicieux de mettre un avion à la disposition des nôtres. 

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Marcel Ceccaldi, l’avocat français qui aide les pays africains à réviser leurs constitutions

Il est l’un des rédacteurs du projet de nouvelle Constitution malienne. L’avocat français Marcel Ceccaldi est déjà bien connu des réseaux africains.

Menaces d’inondations au centre du Mali : indifférence criante des autorités

La période d’hivernage rime par excellence avec les inondations au Mali. Le journal scientifique « Earth Systems Dynamics » annonce pour les trois prochains mois de fortes inondations au centre du Mali. L’information ne semble faire ni froid ni chaud aux autorités maliennes.

Révision constitutionnelle au Mali : Ce qui agace le Collectif des associations musulmanes

Le Collectif des associations musulmanes du Mali a une opinion tranchée sur le projet de révision constitutionnelle : c’est clairement non ! Le texte mettrait en cause les valeurs socioculturelles et religieuses. Point de vue.

Révision constitutionnelle : quand la diaspora malienne dit « non » !

De Dakar à New York et Quebec en passant par Paris, «touche pas à ma constitution, ‘’Antè Abanna’’, trop c’est trop », sont les slogans des manifestants Maliens de la diaspora. Ce depuis le 23 juin 2017. Résidant à l’étranger, en quoi se sentent-ils concernés ?

G5 sahel, réussir où les autres ont « péri »

Si la question du financement inquiète tant quant à l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 sahel, l’impact attendu de cette unité laisse à la fois perplexe et dubitatif.

Mali : Fausse alerte à la bombe devant l’immeuble Tomota à Bamako

Une alerte à la bombe a mis tout Bamako en alerte ce mardi. Un véhicule stationné (visiblement abandonné) depuis vendredi 16 juin devant l'immeuble Tomota sis à Hamdallaye a crée la psychose d'un probable attentat

Révision constitutionnelle : Vers le forcing fatal ?

Faut-il réviser la Constitution à tout prix dans le contexte que l'on connaît, et faire la sourde oreille à la volonté populaire exprimée par une partie de la classe politique et des organisations de la société civile ? Le réalisme politique impose à IBK d'être plus attentif à l'appel de ce samedi. Explications. 

Alioune Ifra NDiaye à propos du projet de révision constitutionnelle : « Elle m’apparait plus que suspecte »

Alioune Ifra NDiaye

Je suis de ceux qui pensent que notre constitution a besoin de toilettage. Je le souhaite même. Etant un pays en crise, est-ce légalement possible maintenant ?

Lutte la corruption et l’enrichissement illicite : Les médias à l’école du Réseau Plaidoyer Lobyying

Le phénomène de la corruption a pris des proportions inquiétantes au Mali. Il est encouragé par le népotisme, l’affairisme, l’impunité… qui étendent leurs tentacules dans les rouages de l’administration publique. Dans le but participer à la mouvance du changement de comportement, le Réseau Plaidoyer Lobyying (RPL) et son partenaire Diakonia ont organisé les 25 et 26 mai 2017

Mali du Mali : Quand les tensions CMA/GATIA sonne le retour des conflits intertribaux

Plusieurs actes criminels perpétrés ce début juin témoignent de la recrudescence dans le nord des conflits intercommunautaires.

DEF : Les sujets ont fuité dans la nuit de dimanche à lundi

A voir l’atmosphère au niveau des centres d’examens de Bamako, la sérénité semble bien au rendez vous. En effet, certains élèves ont eu accès aux sujets à 4 h du matin soit une heure seulement après leur validation et leur mise en enveloppe.

Victoire des « aiglonnets » au Gabon : gros camouflet pour les fossoyeurs du football malien

Si ça ne  tenait qu’à eux, ces ‘‘garçons’’ qui viennent de rapporter le trophée, n’allaient pas participer à cette compétition internationale au Gabon. Eux ce sont les fossoyeurs du football malien. 

Pénurie : La Grève des gros porteurs asphyxie Bamako

Bamako subit déjà les pires affres de la rupture des denrées de première nécessité. En grève depuis le 22 mai dernier, les gros porteurs semblent décidés à étouffer la vie économique du pays. Ils  ne sont pas près de reprendre du service avant l’accord total par le Gouvernement des doléances déposées depuis 2015.

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, par Professeur Adame Ba Konaré

Professeur Adame Ba Konaré, l'ex-première Dame du Mali

Le dimanche 7 mai, à 20 h précises, le visage du nouveau président  français apparaît  sur les écrans de télévision et ce visage est celui d’un homme jeune de moins de quarante ans, le plus jeune président de l’histoire de la France, depuis Napoléon

Visite auprès des Forces françaises barkhane au Mali : Macron évite Bamako et se rend à Gao

Emmanuel Macron

Le président nouvellement élu de la France se rendra ce vendredi 19 mai auprès des troupes françaises de l’opération Barkhane à Gao.

Le candidat de « La France en Marche » ira directement à Gao sans passer par Bamako. Et le président IBK devrait effectuer le déplacement en 7ème région pour accueillir son hôte. Les deux chefs d’Etat devraient s’entretenir deux fois dans la journée. 

Processus de paix au Mali : L’apport des femmes élues

Plus que de simples journées de retrouvailles, le forum estampillé « les femmes élues s’engagent dans le processus de la paix », a permis aux élues d’échanger et de poser des balises importantes dans le processus de paix.

Mohamed Bazoum : "Le Mali est notre plus grande inquiétude"

Dans un entretien accordé à VOA Afrique, le ministre nigérien de l’intérieur, Mohamed Bazoum, revient sur la situation dangereuse le long de la frontière entre le Niger et le Mali. Le ministre nigérien affirme aussi que le combat contre Boko Haram est "pratiquement gagné". Entretien.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018