Coupes d’Afrique des clubs : Oui ! Le miracle existe

Publié le 27 avril
Source : Le Témoin

Les représentants maliens sont mal embarqués dans les 8e de finales des coupes d’Afrique des clubs. Aucun clubs malien n’a fait une bonne opération lors des rencontres aller qui se sont déroulées à Bamako du 17 au 19 Avril.

En ligue des champions le Stade malien a été tenu en échec 2-2 par le Tp Mazembé. Tandis que le Djoliba et le Onze Créateur ont tous perdu devant respectivement le Hearts of Oak du Ghana (2-1) et l’Asec Mimosas (1-0) en coupe de la Confédération.

Au vu des matches aller, nos représentants n’ont quasiment aucune chance de se qualifier pour les demi-finales. Pourtant, ils veulent y croire. Le Stade malien (en ligue des champions), le Djoliba et le Onze Créateur (en coupe de la confédération) tenteront l’impossible, un exploit considérable pour poursuivre l’aventure dans les deux coupes. L’affaire ne sera pas facile pour les trois clubs. Mais, il faut y croire car le football est improbable et imprévisible.

En ligue des champions, le Stade malien joue son match retour le 1er mai contre le Tp Mazembé à Lubumbashi. Pour se qualifier pour la phase de poules de la compétition, le Stade malien doit s’imposer ou obtenir un match nul avec un score plus prolifique que celui du match aller (3-3 ou 4-4). Le destin des Stadistes est compliqué. Mais, il faudra que les joueurs donnent tout pour forger leur destin, s’offrir une qualification qui serait la première pour un club malien en ligue des champions d’Afrique. Ce sera très difficile pour le Stade malien. Mais, ce n’est pas impossible. Pour y parvenir, les Blancs doivent se lâcher en jouant sans pression. Les hommes du coach Kamel Djabour doivent rehausser le niveau de jeu. Après une première demi-heure catastrophique, le Stade malien a laissé une bonne impression lors de la 2e période du match aller. En s’appuyant sur cette 2e période, les Blancs peuvent sans doute créer la surprise. Mais, il faut que les joueurs y croient d’abord dans leur tête et le convertir en acte sur le terrain. En cas d’échec, le Stade malien sera reversé dans la Coupe de la confédération.

En coupe de la confédération, s’imposer ne suffira pas pour le Onze Créateur et le Djoliba. Battus respectivement par Asec Mimosas (1-0) et le Hearts of Oak (2-1), les deux clubs doivent s’imposer à l’extérieur par deux buts d’écart pour se qualifier pour le barrage de la compétition où, ils affronteront les recalés des 8e de finale de la ligue des champions. A défaut de pouvoir s’imposer par deux buts d’écart, le Onze Créateur et le Djoliba peuvent l’emporter par le score du match aller pour s’offrir l’épreuve des tirs au but. C’est possible pour les deux clubs mais tout se jouera dans les têtes. Le Onze Créateur affronte l’Asec le 1er mai tandis que le choc Hearts of Oak-Djoliba est prévu le 3 mai.

Ousmane CAMARA

Source : Le Témoin du 27/04/2015

Commentez avec facebook