Lundi 19 Avril 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Housseini Amion Guindo, ministre des Sports, sur la crise du football malien

 : « Je n’ai jamais pris position entre les deux parties»



Pour expliquer le rôle qu’il a joué dans la crise qui secoue le football malien née suite à l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération Malienne de football (Femafoot) le 10 janvier dernier, sa position par rapport aux protagonistes de la crise (Femafoot et les contestataires), rappeler sa détermination à tout faire pour que les parties en conflit trouvent un terrain d’entente pour l’apaisement de l’espace footballistique, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, au lendemain du Sit-in organisé par les clubs des «contestataires» le 22 avril 2015 devant la Femafoot, a animé un point de presse hier au sein du département des sports.

Cette crise, dit H.A.Guindo, est née au moment ou le Mali n’avait pas de gouvernement. Mais après avoir été nommé au poste de ministre des Sports, ajoute-t-il, je me suis mis dans une position de conciliation. Pour maintenir la cohésion autour des Aigles du Mali à la CAN 2015, j’ai proposé à la Femafoot de suspendre le championnat après le boycott de la sixième journée par les six clubs «contestataires». Ce qui fut accepté par l’instance dirigeante du football malien. Après les différentes CAN (Sénior, Junior et cadette), dit le ministre H.A.Guindo, j’ai intercédé auprès des «opposants» de reprendre le championnat. « J’ai pu obtenir d’eux de continuer le championnat. Mais après la 11e journée, les «contestataires» m’ont envoyé une correspondance pour dire leur suspension au championnat tant que la 6e journée n’est pas jouée. En l’absence du président de la Femafoot, j’ai rencontré un vice-président pour l’expliquer le problème. Ce dernier m’a dit que la Femafoot serait prête à jouer la sixième journée à condition que les «protestataires» fassent allégeance et de  soutenir leur mandat. Demande qui n’a pas été répondue. J’étais près d’obtenir un accord, mais les indiscrétions ont fait qu’on soit à ce niveau aujourd’hui, la communication m’a trahi », indique H.A.Guindo. Contrairement à ce qu’on pense, précise le ministre des Sports, « je n’ai jamais pris position entre les deux camps. J’ai travaillé plutôt à ce que les gens se retrouvent et mon action se situe dans ce sens ». Le département, insiste H.A.Guindo, a délégué ses pouvoirs à la Femafoot et il ne saurait se substituer à la Femafoot. Si la crise persiste quelle sera la position du ministre des Sports ? « Ma position est claire. C’est de dialoguer toujours avec le président de la Femafoot et les « opposants », rechercher une solution qui convient à tout le monde pour le bonheur du football malien. Je n’ai autre position que ce qui m’est dicté par les textes. En tant que ministre, mon souhait n’est pas de voir le championnat aller avec 10 équipes sur les seize clubs. Je continuerai à intercéder entre les différentes parties pour que les gens se donnent la main », martèle Guindo Housseini. Des sources proches du département des sports et aux dernières nouvelles, les personnes arrêtées n’ont pas été libérées.

Hadama B. Fofana

Source : Le Républicain du 24/04/2015

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Êtes-vous satisfaits du gouvernement de transition ?

13 Avril


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Housseini Amion Guindo.

16 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2021