Coupe du monde de basket-ball : Dur, dur pour les Aigles dames

Publié le 26 septembre
Source : l'Essor

Depuis le 12 septembre, la sélection nationale féminine de basket-ball se trouve en Australie, précisément à Sydney où elle participe à la Coupe du monde de la catégorie.

Pour le moment, les choses ne se passent pas bien pour les nôtres qui ont perdu leurs trois premières rencontres face, respectivement au Japon (56-89), à l’Australie (58-118) et à la France (59-74). L’ailière Sika Koné et ses partenaires ont effectué leur quatrième sortie aujourd’hui à 3h30 GMT, contre la Serbie.

Lors de la dernière journée de la phase de poules, prévue demain, les vice-championnes d’Afrique se frotteront au Canada (6h GMT). On peut dire que les carottes sont déjà cuites pour les Aigles Dames qui étaient logées dans un groupe B très relevé et qui sont tombées sur des adversaires plus fortes qu’elles. Les joueuses du technicien espagnol, Joaquin Brizuela Carrion qui ont remplacé le Nigeria au pied levé n’ont pas à rougir de leur échec, surtout quand on sait que la sélection a été remaniée avec l’intégration de plusieurs jeunes joueuses.

Dans le groupe A, les États-Unis sont déjà qualifiés pour les quarts de finale après les succès enregistrés contre la Belgique (87-72), le Porto Rico (106-42) et la Chine (77-63). La Chine et la Belgique comptent chacune 5 points, alors que Porto Rico affiche 4 unités au compteur. À la fin de la phase de groupes, les 4 meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour les quarts de finale. Pour mémoire, le Mondial australien met aux prises 12 équipes et le Mali est le seul représentant du continent africain.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook