CHAN 2023 : La belle opération des aigles locaux

Publié le 29 août
Source : l'Essor

Le Mali fait un grand pas vers la qualification à la prochaine phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN).

C’est le moins que l’on puisse dire après la belle prestation de la sélection nationale locale qui est allée s’imposer 2-1 à Monrovia (Libéria), samedi face à la Sierra Leone, au compte du match aller du deuxième et dernier tour des éliminatoires du CHAN, Algérie 2023, parce que la Sierra Leone ne dispose pas de stades homologués par la Confédération africaine de football (CAF).

Les deux buts des Aigles Locaux ont été marqués par Hamidou Sinayoko (24è min) et Ousmane Kamissoko (48è min), alors que l’unique réalisation des Sierra Léonais porte la signature de Musa N. Kamara (90è min +2). Le capitaine Aly Dessé Sissoko et ses partenaires ont réalisé un match presque parfait, dominant leurs adversaires dans tous les compartiments du jeu. La sélection nationale locale a débloqué le tableau d’affichage dès la 24è minute, grâce à l’avant-centre Hamidou Sinayoko, bien servi par Djibril Coulibaly et qui n’a laissé aucune chance au gardien adverse (1-0).

La mi-temps interviendra sur ce score et trois minutes seulement après la reprise, Ousmane Kamissoko réalisera le break pour les Aigles Locaux. À la réception d’un centre dans la surface sierra-léonaise de l’ailier droit Djibril Coulibaly (encore lui), l’attaquant malien saute plus haut que tout le monde et place une tête imparable (2-0, 48è min).

Menés 2-0 à «domicile», les Leone stars n’abdiquent pas et restent dans le match. Ils parviennent à réduire le score dans le temps additionnel grâce à leur attaquant Nusa Noah Kamara «Tombo» qui profite d’un marquage lâche de l’arrière malienne pour tromper Germain Berthé (90è min +2). Les Sierra Léonais auraient même pu arracher le nul, deux minutes plus tard, si Tombo, étrangement seul dans la surface, n’avait manqué de précision dans le dernier geste (90è min +4).

«C’est un bon résultat, mais il faut garder les pieds sur terre parce qu’il reste encore 90 minutes de jeu. En toute modestie, je félicite les joueurs pour avoir donné cette victoire au peuple malien. Nous allons continuer à préparer la manche retour qui sera décisive pour la qualification. Ce match est déjà fini, donc nous retournons au pays avec un bon résultat», a salué Nouhoum Diané après la rencontre. De son côté, le capitaine Aly Dessé Sissoko dira que l’objectif reste la qualification avant d’exhorter ses coéquipiers à se concentrer déjà sur le match retour.

«Nous avons toutes les cartes en main pour nous qualifier et nous n’aurons aucune excuse en cas d’échec», a martelé le milieu défensif des Aigles locaux. Quant à son coéquipier, Ibourahima Sidibé, il dira : «Ce soir (samedi, ndlr), tout le groupe était très motivé et nous n’avions qu'un seul objectif, la victoire. Dieu merci nous avons gagné, mais le travail n’est fini parce qu’il reste la manche retour», a insisté celui que les supporters appellent familièrement «Ibra». Pour Hamidou Sinayoko, auteur de l’ouverture du score, la victoire est méritée et la bonne préparation de l’équipe a été récompensée. «Nous nous sommes montrés très efficaces offensivement. Nous étions venus pour gagner et c’est ce que nous avons réussi. Maintenant, le défi consiste à confirmer cette victoire à Bamako», a dit l’attaquant des Aigles locaux.

Si les joueurs de Nouhoum Diané confirment le résultat de la manche aller, ils offriront au Mali le ticket de sa 5è phase finale du CHAN, après celles de 2011, 2014, 2016 et 2020. Le Mali a raté l’édition inaugurale en Côte d’Ivoire en 2009 et celle de 2018 au Maroc. En 2016 et 2020, les Aigles Locaux ont atteint la finale, avant de chuter face, respectivement  à la RD Congo (3-0) et au Maroc (2-0).

Samedi 27 août au complexe sportif Samuel Kanyon Doe de Monrovia

Sierra Leone-Mali : 1-2

Buts de Hamidou Sinayoko (24è min), Ousmane Kamissoko (48è min) pour le Mali ; Musa N. Kamara (90è min +2) pour la Sierra Leone.

L’Équipe du Mali : Germain Berthé, Souleymane Coulibaly, Barou Sanogo, Émile Koné, Ousmane Diallo, Aly Dessé Sissoko (cap), Makan Samabali (Oumar Camara), Ibourahima Sidibé (Fady S. Coulibaly), Djibril Coulibaly, Ousmane Kamissoko (Moussa Diallo), Hamidou Sinayoko (Moctar M. Cissé). Sélectionneur : Nouhoum Diané.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook