Jeudi 03 Décembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tournoi international du Niger : Aigles locaux, un bilan mitigé

Le Mali a livré son deuxième et dernier match de préparation, le dimanche 1er novembre, au stade le général Seyni Kountché de Niamey. Cette fois, les protégés du sélectionneur Nouhoum Diané se sont inclinés 1-0 face au Maroc.

L’unique but de la partie a été marqué par Ayoub El Kaabi (34è min), le meilleur joueur et meilleur buteur (9 réalisations) du dernier Championnat d’Afrique des nations (CHAN, Maroc 2018). L’attaquant des Lions de l’Atlas profitait, ainsi, d’une sortie hasardeuse du gardien Cheick Abdoul Cadri Sy (1-0, 34è min).

à la reprise, la sélection nationale a tout tenté pour revenir au score, mais en vain. Une défaite qu’a vertement critiqué le sélectionneur malien dans ses déclarations d’après-match. «Je ne suis pas du tout satisfait de mes joueurs, ils n’ont pas fait un bon tournoi», a martelé Nouhoum Diané, avant de tempérer quelque peu ses propos. «Le tournoi m’a tout de même permis de voir le niveau des joueurs qui composent l’effectif. J’ai fait tourner le groupe pour ce deuxième match, j’ai pu constater que certains joueurs ont des problèmes qu’il va falloir résoudre avant le voyage du Cameroun».

Pour le défenseur des Aigles locaux, Issaka Samaké, la défaite contre le Maroc s’explique simplement par la malchance. «C’est vrai, nous avons perdu contre le Maroc, mais nous avons dominé toute la rencontre. Pour moi, les dieux du stade n’étaient pas avec nous», a réagi le défenseur de la sélection nationale. Des propos appuyés par le capitaine Mamadou Doumbia qui dira que le Mali méritait mieux sur l’ensemble de sa prestation.

«C’était un jour sans pour nous, malgré la nette domination, nous avons été battus», a-t-il confié, avant de promettre que l’équipe répondra présente lors de la phase finale du CHAN au Cameroun. La délégation malienne est attendue aujourd’hui à Bamako aux environs de 15h. La phase finale du CHAN se déroulera du 16 janvier au 7 février 2021, au Cameroun.

Djènèba BAGAYOKO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

23 Novembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Lieutenant Daouda Konaté, secrétaire général du syndicats des surveillants de prison.

10 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020