Basket-ball : Après le Portugal, Nassira Traoré Débarque en France

Publié le 29 juillet
Source : l'Essor

L’internationale malienne s’est engagée avec Colomiers Basket qui évolue en Nationale féminine 1 française. Un nouveau challenge pour l’ancienne sociétaire du Djoliba qui soufflera ses 32 bougies le 28 octobre prochain

L’internationale malienne, Nassira Traoré évolue désormais sous les couleurs de Colomiers basket, en Nationale féminine 1 française (NF1). L’Aigle Dame a quitté Quinta dos Lombos et la ligue principale du Portugal et s’est engagée, il y a quelques mois, avec ce club français qui évolue en troisième division.

Celle qui a été élue en 2018 Reine de la saison au Sénégal explique les raisons de ce choix.

«J’évalue bien cette trajectoire. Je pense que c’est le mieux pour moi. J’ai d’abord commencé au Mali, de là je suis allée au Sénégal, après en Tunisie, où j’ai passé 5 ans avant de revenir au Sénégal et de m’envoler plus tard pour le Portugal. Je suis actuellement en France. J’évolue par étape. Il est vrai qu’au Portugal, je jouais en Ligue principale et que là je suis en Nationale 1, ce qui est pour moi au même niveau que la Ligue 2. Je ne trouve pas cela mauvais», a confié Nassira Traoré à nos confrères du Journal du Mali.

L’ancienne joueuse du Djoliba rêvait de remporter le titre suprême avec son nouveau club pour accéder à la division supérieure, cette année. Malheureusement pour Nassira Traoré, le rêve a été brisé par la crise sanitaire qui secoue le monde depuis mars et qui a poussé beaucoup de pays, dont la France, à arrêter les compétitions sportives.

L’internationale malienne va donc devoir patienter au moins un an, avant de prétendre à la deuxième division.

«Notre objectif était simplement de gagner le championnat. Nous étions bien parties parce que nous occupions la deuxième place de notre groupe, mais le coronavirus est venu tout bouleverser. Selon ce que m’ont dit les dirigeants, l’équipe n’avait jamais atteint ce niveau et luttait chaque année pour ne pas descendre en Nationale 2. Là, nous gagnions beaucoup et étions bien parties», a expliqué Nassira Traoré.

Actualité oblige, l’ailière des Aigles Dames a évoqué la Covid-19 et le confinement décrété par plusieurs pays pour éviter la propagation de la pandémie. «Le basket est mon activité principale, ne pas pouvoir le pratiquer pendant des mois n’est pas aisé. Mais d’un autre côté, je ne me plains pas, parce que la santé est plus importante que le sport.

Nassira Traoré ambitionne de rejoindre un club de l’élite française

Je ne suis pas blessée, je continue à m’entraîner. Je cours, j’ai un terrain de basket non loin de chez moi et une salle de gym à côté. J’y vais chaque jour, excepté les dimanches. Je m’entraîne seule deux fois par jour, il n’y a pas de compétitions, certes, mais personne ne peut rien contre ça, tout le monde est affecté», souligne Nassira Traoré.

Pour l’internationale malienne, jouer en NF1 n’est pas un problème, au contraire, l’ancienne sociétaire du Djoliba estime qu’elle a un challenge à relever en France et assure être prête à tous les sacrifices pour mériter la confiance des dirigeants de Colomiers Basket. «Presque toutes mes coéquipières de la sélection nationale qui m’ont devancé ici, ont commencé dans les divisions inférieures et souvent même en Nationale 3. Mais ensuite, elles ont gravi les échelons. Pour moi, ce n’est pas un problème de commencer en NF1, tout dépendra de mon travail et je suis confiante pour la suite des événements. Si ça marche avec Colomiers Basket, ce dont je ne doute pas, il y aura des offres», espère Nassira Traoré.

Parlant de la sélection nationale les Aigles Dames dont elle a porté le maillot à plusieurs reprises, la nouvelle recrue de Colomiers Basket affiche sa confiance. «Le Mali remportera une nouvelle coupe d’Afrique, je ne sais pas quand, mais je suis confiante quant à l’avenir de la sélection nationale. Il y a une nouvelle génération qui est talentueuse, elle a fait ses preuves et n’a rien à envier aux meilleures sélections du continent. J’ai réellement confiance en nos capacités, j’ai gagné des Coupes d’Afrique dans toutes les sélections de catégories d’âge et une médaille d’or aux Jeux africains de Brazzaville, en 2015. Le Mali a une bonne équipe», renchérira l’ailière des Aigles Dames.

Née le 28 octobre 1988 à Bamako, Nassira Traoré a commencé sa carrière au Djoliba, avant de rejoindre le Dakar Université club (DUC) au Sénégal où elle passera quatre ans. Elle a ensuite séjourné un moment en Tunisie (Stade tunisien) avant de revenir au Sénégal en 2015. Après le Sénégal, l’internationale malienne quittera le continent, direction le Portugal où elle posera ses valises à Quinta dos Lombos, l’ancienne équipe de Kankou Coulibaly. La NF1 française est donc le cinquième championnat de l’ailière des Aigles Dames, après ceux du Mali, du Sénégal, de la Tunisie et du Portugal.

Seïbou S.

KAMISSOKO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook