CAN U23 : Aigles espoirs, le 1er groupe est arrivé à Doha

Publié le 30 octobre
Source : l'Essor

Les joueurs de la sélection nationale U23 sont à Doha au Qatar depuis le 27 octobre. C’est dans ce petit émirat du Moyen Orient que le sélectionneur national Fanyeri Diarra et ses joueurs effectueront leur stage de préparation pour la CAN U23 que l’Egypte abritera du 8 au 22 novembre.

Hier, au moment où nous mettions sous presse, 13 joueurs étaient déjà sur place à Doha. Il s’agit du gardien Drissa Kouyaté, des défenseurs Félix Kamaté, Issouf Traoré, Bourama Doumbia, Clément Boubacar Kanouté, Souleymane Gassama, Ibrahim Kané, des milieux de terrain Moussa Bagayoko, Seydou Ndaw Beuleude et des attaquants Diadié Samadiaré, El Bilal Touré, Maharafa Tandia, Amadou Diarra.

Quid du reste de la sélection ? «Gérone (Espagne) et le FK Haugesund (Norvège), nous avaient prévenus qu’ils garderont leurs joueurs, Youssouf Koïta et Ibrahima Koné jusqu’au 4 novembre, parce qu’ils ont des matches importants à jouer ce week-end. Mais, certains clubs qui avaient affirmé que leurs joueurs seront libérés pour le stage, ont fait machine arrière. Ils évoquent les matches importants qu’ils vont jouer le week-end. Nous avons d’énormes problèmes avec les clubs», a répondu un membre de la délégation malienne à Doha. Selon nos informations, Siaka Bagayoko «Chato» et Aliou Dieng étaient attendus hier mardi, alors que Samuel Diarra arrive vendredi. Quant aux autres, à savoir Youssouf Koïta, Moussa Sissako, Boubacar Traoré, Ibrahima Koné et Aly Mallé ils ne rejoindront le groupe qu’en début de semaine prochaine, précisément le lundi 4 novembre. Ces éléments ne participeront donc pas au premier match amical qui est prévu le 1er novembre.

C’est dire que le sélectionneur national Fanyeri Diarra va attendre lundi ou mardi pour avoir son effectif au complet et entamer véritablement son stage de préparation. Deux matches amicaux sont au programme des Aigles Espoirs qui doivent rejoindre l’Egypte le 5 novembre. Pour rappel, le Mali est logé dans la poule A et débutera sa campagne le 8 novembre contre l’hôte de la CAN, l’Egypte, avant d’affronter successivement le Cameroun (11 novembre) et le Ghana (14 novembre). Interrogé sur le groupe du Mali, Fanyeri Diarra a indiqué qu’évoluer dans la même poule que le pays hôte ne sera pas un handicap. «Toutes les équipes se valent à ce niveau, elles ont mérité leur qualification et ne sont pas là par hasard.

Pour moi, nous avons chacun nos chances. Nous sommes dans la poule du pays organisateur, cela peut être une difficulté mais, nous avons l’habitude de gérer ce genre de situation. Pour moi, il n’y a donc pas un problème, nous partons à chance égale sur le terrain», a martelé le technicien.

L’autre groupe de la CAN est composé du Nigeria, le champion d’Afrique en titre, de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud et de la Zambie. à l’issue du tournoi, les trois premiers du classement (le vainqueur, le finaliste malheureux et le troisième, ndlr) seront qualifiés pour les Jeux olympiques, Tokyo 2020 où ils représenteront le continent africain.

Ladji M. DIABY

 

Liste des 21 joueurs

Gardiens de but : Youssouf Koïta (Gérone, Espagne), Samuel Diarra (Villarrubia CF, Espagne), Drissa Kouyaté (Hafia, Guinée).

Défenseurs : Issouf Traoré (Olympique Khouribga, Maroc), Sory Ibrahim Kané (FK Vorskla, Ukraine), Souleymane Gassama (US Sanse, Espagne), Moussa Sissako (PSG, France), Clément Boubacar Konaté (Liepaja, Lettonie), Félix Kamaté (Réal, Mali), Bourama Doumbia (Stade malien, Mali).

Milieux de terrain : Aliou Dieng (Al Alhy, Egypte), Boubacar Traoré (Metz, France), Siaka Bagayoko (Club sfaxien, Tunisie), Moussa Bagayoko (Adanaspor, Turquie), Seydou N’Daw Beuleube (Bolulediyespor, Turquie).

Attaquants : Amadou Diarra (Leonesa, Espagne), El Bilal Touré (AFE, Mali), Diadié Dianka Samadiaré (Yeelen olympique), Maharafa Tandia (FK Mladost, Bosnie-Herzegovine), Ibrahima Koné (FK Haugesund, Norvège), Aly Mallé (Balikesirspor, Turquie). Entraîneur : Fanyeri Diarra.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook