Jeudi 22 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidence de la fédération malienne de football : Un duel de titan entre Mamoutou Touré et Salaha Baby

L’élection pour la présidence du nouveau comité exécutif de la fédération malienne de football du 29 Août prochain promet un duel de titan entre Salaha Baby président de la ligue de football de Tombouctou et Mamoutou Touré dit Bavieux le vice président de l’AS Réal de Bamako.

Alassane Souleymane le troisième candidat retenu par la commission électorale vue la composition de sa liste ne pèsera pas lourd dans la balance.

La grave crise qui secoue le football malien et qui a failli le rayé de la carte du football tend vers sa fin. La commission électorale a rendu le Mardi 06 Août la liste des candidats retenus pour pouvoir briguer la présidence du comité exécutif de la fédération malienne de football, ils sont au nombre de trois : Salaha Baby, Mamoutou Touré dit Bavieux et Alassane Souleymane. Le match se jouera entre les deux premiers cités qui livreront un beau duel de titan tandis que le troisième servira d’arbitre pour départager les pachydermes. Longtemps embourbé dans une crise multiforme et qui a déchiré des tissus sociaux, cette élection est attendue par les acteurs du ballon rond et espèrent tous qu’elle emportera avec elle les vieux démons qui aspiraient à rayer de la carte du football mondial. Prévue pour le 29 Août 2019, cette élection pour briguer la présidence du comité exécutif de la fédération malienne de football est cruciale et couronnera un président qui aura pour lourde de tache de gommer les multiples maux qui minent le sport roi malien ; de diagnostiquer et d’apporter un remède efficace permettant au football malien de reprendre sa place dans le gotha des nations les plus côtés , de rassembler les acteurs afin qu’ils soufflent dans la même trompette. Un nouveau président pour poser les jalons de l’essor d’un football malien malade depuis plus de quatre ans. Plongé dans une crise sans précédent, le football malien est sur le point de renaitre de ses cendres et cette assemblée générale qui se pointe à l’horizon est une dernière chance pour les différents acteurs du sport roi malien d’enterrer la hache de guerre et de fumer le calumet de la paix au bonheur de ce football tant déchiqueté et émietté au profit des intérêts personnels et au détriment des premiers acteurs que sont les footballeurs. Il est grand temps qu’un nouveau vent souffle sur le football malien emportant sur son passage les oiseaux de mauvais augure qui n’aspirent qu’à sa dégringolade. L’assemblée générale du 29 Août prochain doit permettre au sport roi malien de partir sur des nouvelles bases consistantes. Les deux favoris plus les trois outsiders doivent savoir qu’ils hériteront d’un football à la croisée des chemins et que c’est à eux de le mettre sur la voie du progrès.

Moussa Samba Diallo

Source: Le républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le Conseil souverain prend ses fonctions au Soudan

22 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019