Handball, Challenge du président du CNOS : le col et LSBOS en or

Publié le 03 juillet
Source : L'ESSOR

Les finales de la 10è édition du tournoi de handball, baptisé ‘’Challenge Habib Sissoko’’, le président du Comité national olympique et sportif (CNOS) se sont disputées, le samedi 29 juin au stade Mamadou Konaté.

L’événement était présidé par le président de la Fédération malienne de handball (FMHB), le général Soumana Kouyaté, en présence du secrétaire général de la fédération, Seïdou Guindo. Plus de 200 jeunes, issus de 13 centres (Centre Tiga Ouédraogo, Centre Samba Keïta, Centre Cheick Tar, Centre omnisports de Lafiabougou, Lycée sportif Ben Oumar Sy, Centre Batio Touré et l’AS Mandé) et 6 en filles (Centre Tiga Ouédraogo, Centre Samba Keïta, Centre Cheick Tar, Centre omnisports de Lafiabougou, Centre Batio Touré et l’AS Mandé) étaient en lice cette année pour le prestigieux trophée.

A l’issue des éliminatoires, le Centre omnisports de Lafiabougou (COL) et l’AS Mandé se sont qualifiés chez les filles, alors que le tableau masculin a été dominé par le Lycée sportif Ben Oumar Sy (LSBOS) et le Centre Tiga Ouédraogo (CTO).

L’honneur est revenu aux filles d’ouvrir le bal et comme il fallait s’y attendre, cette bataille entre Communardes a tourné à l’avantage du COL qui n’a fait qu’une bouchée de l’AS Mandé, battue sur le score sans appel de 10-01. Chez les garçons en revanche, la finale a été âprement disputée et les lycéens, comme on appelle familièrement l’équipe du LSBOS, ont dû batailler jusqu’au bout pour s’imposer devant le CTO. En atteste le score de la partie : 10-08. «Habib Sissoko est président d’honneur de la FMHB.

C’est pour lui rendre hommage et lui témoigner notre reconnaissance pour ses efforts en faveur du handball malien, que nous avons lancé cette compétition. Depuis qu’il est à la tête du Comité national olympique et sportif, il nous accompagne dans toutes nos activités», dira le président de la FMHB, le général Soumana Kouyaté, avant de souligner la forte mobilisation des centres et des clubs pour cette 10è édition.

«C’est l’objectif que nous recherchons à travers ce genre de tournois (le développement du handball à la base, ndlr), depuis les années 2005, 2006, quand nous avions commencé à former des enseignants pour leur permettre de créer des équipes scolaires.

Le bureau fédéral a ensuite mis les moyens techniques à la disposition de certains clubs et centres, notamment les filets, des manuels sur les lois du handball etc.», complètera le premier responsable du handball national. Le général Soumana Kouyaté a félicité les équipes participantes pour leur mobilisation et exhorté les encadreurs à poursuivre sur la même lancée.

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook