Football : Le Mali échappe aux sanctions de la Fifa grâce à la dextérité du ministre Touré

Publié le 20 juin
Source : LA LETTRE DU MALI

Les acteurs du football malien sont d’accord pour aller à une assemblée générale. En plus des nouveaux textes votés, le Mali échappe aux sanctions de la Fifa grâce à la médiation du ministre Arouna Modibo Touré.

A quelques heures de la sentence de Fifa qui allait suspendre le Mali, le ministre de la Jeunesse et des Sports a trouvé la bonne formule pour mettre fin à la crise. Difficile a été le chemin puisque chaque camp était resté sur sa position. Il fallait de la médiation, de l’anticipation, des concessions et surtout un bon management pour faire fléchir les protagonistes de la crise.

En plus de l’adoption des nouveaux textes pour la Fémafoot, le Mali pourra participer à la Can-2019. En effet, le ministre de tutelle a su trouver les bonnes astuces pour convaincre en un laps de temps les uns et les autres dans l’intérêt de sauver le football malien. Est-ce la fin de la crise ? On peut juste constater que les lignes ont vraiment bougé avec l’implication du ministre de la Jeunesse et des Sports.

Un leadership salué à sa juste valeur non seulement par les acteurs de la crise du football mais aussi du public sportif et des délégués de la Fifa. Avec le consensus et l’adoption des nouveaux textes, on peut dire également que désormais la, crise est derrière nous et que les amoureux du sport roi peuvent continuer à vivre leur passion.

La clé du succès de la médiation du ministre Touré réside dans sa démarche impartiale, la confiance qui lui voue les acteurs du football et sa volonté de défendre son pays qui rêve de voir le ballon à nouveau se jouer sur le terrain de Kayes à Kidal. Consensus, détermination, confiance, le ministre AMT a réussi là où nombre des personnes ont échoué à faire revenir la joie dans les stades. Désormais, la balle est dans le camp des acteurs du football.

Awa Camara

Source: La Lettre du Mali

Commentez avec facebook