Natation, coupe de la paix : LA GARDE NATIONALE DICTE (ENCORE) SA SUPRÉMATIE

Publié le 19 juin
Source : L'ESSOR

La Piscine olympique de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) a abrité, dimanche la 7è édition de la coupe de la paix.

L’événement était présidé par le premier responsable de la Fédération malienne de natation (FMN), Mamourou Bouaré, en présence du président de la ligue de natation du District, Seïbou Traoré. Une quarantaine de nageurs, issus de six clubs de la ligue de Bamako (Garde nationale, Aqua club, Djillon, Commune IV, Djéguè club) et de la ligue de Koulikoro, a participé à la compétition. Les athlètes se sont frottés dans plusieurs disciplines dont les 50m nage libre, brasse, papillon, dos et le 100m brasse.

Une fois encore, les favoris ont tenu leur rang, à l’image de Mamadou Fofana (Aqua club) qui a décroché 3 médailles d’or, en remportant les épreuves du 50m nage libre et du 50 et 100m brasse. Sékou A. B. Traoré (Garde nationale) n’est pas demeuré en reste, il a crée la sensation chez les juniors en s’adjugeant 3 médailles d’or dans les épreuves du 50m nage libre, du 50m papillon et du 50m brasse. Son coéquipier Modibo Maïga lui, a remporté 2 médailles (50m brasse et 50m papillon), alors que les épreuves des 50m brasse et 50m papillon minimes garçons ont été dominés, respectivement par Souleymane Sacko (ligue de Koulikoro) et Oumar Coulibaly (Garde nationale). Quant à Ba-Oumou Sankafé (ligue de Koulikoro), elle a été sacrée au 50m brasse dans la catégorie des minimes filles.

Au classement général, la Garde nationale s’est hissée sur la 1ère marche du podium, avec 25 médailles, dont 9 médailles d’or, 8 médailles d’argent et autant de bronze. La deuxième place est revenue à Aqua club qui a totalisé 5 médailles (3 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze). Avec 7 médailles, dont 2 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 2 médailles de bronze, la ligue de Koulikoro complète le podium. «Les événements douloureux de 2012 ont inspiré la Fédération malienne de natation, c’est à partir de cette date que nous avons institué cette compétition baptisée coupe de la paix. Comme son nom l’indique, cette compétition est une contribution du monde de la natation dans la recherche de la paix au Mali», a déclaré le patron de la natation malienne, Mamourou Bouaré dans son allocution de clôture. Il ajoutera : «Je suis satisfait à plus d’un titre. Primo, il y a eu une forte mobilisation des nageurs et secundo, les jeunes qui sont l’espoir de la natation, étaient plus nombreux que les séniors».

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook