Dimanche 18 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Taekwondo, championnat inter communal : LES CADETS ONT DU CŒUR ET DU TALENT

Les chiffres de la 2è édition du Championnat inter communal des cadets qui s’est disputée samedi au centre Moon Kwang de Baco-Djicoroni parlent d’eux-mêmes : plus de 70 combattants, 19 finales.

La compétition a duré toute une journée et a été épuisante, tant pour les mômes que pour les techniciens. A notre arrivée dans la salle aux environs de16h, certains combattants qui avaient été éliminés, n’en pouvaient plus. Beaucoup d’entre eux, tout comme certains spectateurs qui avaient pris d’assaut la salle, tôt le matin, somnolaient dans les gradins, alors que d’autres étaient couchés.

Ils n’ont pas regretté d’être restés jusqu’au bout, puisque les finalistes (38 au total) ont fait honneur à leur rang, en gratifiant le public d’un beau spectacle. Âgés de 12 à 14 ans, les jeunes combattants issus des 6 Communes du District de Bamako ne se sont pas faits de cadeaux, ils ont livré des combats dignes de l’élite et fait vibrer les gradins qui étaient pleins à craquer. Aussi, le suspense a régné jusqu’au bout pour la victoire finale, les Commune V et VI sont restées au coude à coude pendant toute la partie et n’ont été départagées qu’à l’issue de la dernière finale. Cette ultime confrontation a tourné à l’avantage de l’équipe de la Commune V qui s’imposera donc d’une courte tête devant la Commune VI.

Les cadets de la Commune V se sont ainsi hissés sur la première marche du podium, avec 9 médailles, dont 7 médailles d’or et 2 médailles de bronze. Classée deuxième, l’équipe de la Commune VI a obtenu 1 médaille d’or de moins que le vainqueur (6 médailles d’or, 7 médailles d’argent), alors que la Commune IV complète le podium (5 médailles, 3 médailles d’or, 2 médailles d’argent). Les Communes II, III et I ont terminé, respectivement aux quatrième, cinquième et sixième places, avec 1 médaille d’or chacune. Les cadets de la Commune V deviennent, ainsi, les premiers combattants de la ligue du District de taekwondo à inscrire leur nom au palmarès de la compétition, dont la 1ère édition a été remportée, l’année dernière, par les cadets sélectionnés en Equipe nationale.

Pour cette 2è édition, la sélection nationale cadette n’a pas participé au championnat qui est organisé par la ligue de taekwondo du District, en collaboration avec la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT). Pour le vice-président de l’instance dirigeante du taekwondo du District, Maître Madani Traoré qui a présidé les finales, cette 2è édition du championnat inter communal des cadets a été un succès sur toute la ligne. «Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons vu à l’occasion de cette 2è édition du championnat inter communal des cadets. Non seulement la compétition a mobilisé du monde, mais elle s’est déroulée également sans couacs. En plus, il n’y a eu aucun blessé», a souligné Maître Madani Traoré, en présence des membres de la ligue de taekwondo et de plusieurs parents, venus encourager les mômes.

«Aussi, on a constaté que le niveau des enfants s’est beaucoup amélioré, le spectacle qu’ils ont produit aujourd’hui (samedi dernier, ndlr) augure de bonnes choses, dans la perspective du championnat national des cadets qui se déroulera dans quelques semaines», complètera le vice-président de la ligue de taekwondo du District, en précisant que les meilleurs combattants du championnat national seront sélectionnés en Equipe nationale. Le spectacle n’est donc pas terminé, avec les mômes, on peut même s’autoriser à dire que le meilleur est encore à venir.

Souleymane B. TOUNKARA

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019