Jeudi 17 Octobre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

UN JOLI COUP POUR LE MINISTRE AROUNA MODIBO TOURÉ

Arouna Modibo Touré a remis le monde du football malien dans la bonne direction et posé les jalons pour une résolution définitive de la crise la plus grave et la plus longue de l’histoire de notre football.En effet, avec la tenue, samedi dernier au stade du 26 Mars, de l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) dont l’ordre du jour principal était la relecture des textes, l’horizon semble, désormais dégagé pour tourner cette page sombre de notre football et mettre en place un nouveau bureau de la FEMAFOOT dans une soixantaine de jours (la présidente du CONOR, Mme Daou Fatoumata Guindo a déjà annoncé que l’appel à candidature sera lancée dans une dizaine de jours). La tenue de l’Assemblée générale ordinaire, la première du CONOR depuis sa mise en place, le 10 janvier 2018, est le résultat d’intenses négociations menées discrètement par le ministre de la Jeunesse et des Sports et qui ont duré plusieurs semaines. Dès son arrivée à la tête du département, Arouna Modibo Touré a décidé de faire de sa priorité la résolution de la crise du football. Loin des caméras de la presse, il a commencé, d’abord par rencontrer séparément les protagonistes de la crise, c’est-à-dire, les deux camps qui s’opposent depuis l’éclatement de la crise en 2015. «Il a joué carte sur table avec eux et a fait des propositions concrètes», nous a confié une source proche du cabinet du ministre Touré. Jeudi, soit 48h avant l’Assemblée générale ordinaire, Arouna Modibo Touré, précise la même source, a annulé tous ses rendez-vous pour se consacrer au dossier. «Pendant toute la journée, il est resté dans son bureau, a multiplié les coups de fil et prié Dieu pour que les choses se passent bien. Il était optimiste», a confié notre interlocuteur.

L’implication personnelle du ministre de la Jeunesse et des Sports a donc été payante et Arouna Modibo Touré peut se targuer d’avoir réussi là où tout le monde a échoué, c’est-à-dire convaincre tous les protagonistes de la crise à s’asseoir autour d’une même table pour discuter et trouver un accord. Chapeau !

Souleymane B. TOUNKARA

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le retour de Bachar

17 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal : l'influence politique des confréries religieuses

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019