Mardi 22 Octobre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

SADIO MANÉ SUSPENDU POUR LE 1er MATCH DU SÉNÉGAL

C’est privé de son meilleur élément offensif que le Sénégal débutera la Coupe d’Afrique des nations contre la Tanzanie.

Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions de la Teranga, a indiqué que la star de Liverpool était suspendue pour ce premier match du groupe C, qui se déroulera au Stade du 30 juin au Caire le 23 juin. L’attaquant a reçu deux cartons jaunes durant la phase de qualifications. Un lors de la victoire 1-0 du Sénégal contre la Guinée équatoriale à Malabo, et un autre lors du succès 2-0 contre Madagascar. « Son absence ne devrait en aucun cas nous déranger », a déclaré l’entraîneur Cissé. « Certes, la présence de Sadio est bénéfique mais sans lui nous restons forts ». « La CAF a décidé, donc nous ne nous attarderons pas sur le sujet », a ajouté le technicien. Sadio Mané retrouvera ses coéquipiers lors de la 2è journée et le choc avec l’Algérie (27 juin) et enchaînera avec le Kenya (1er juillet). Curieusement, le sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé estime que les deux cartons de Sadio Mané devaient être annulés. « Nous savons tous que Sadio aura une bonne Coupe d’Afrique des nations. Les joueurs autour de lui doivent élever leur niveau. C’est comme ça qu’on va y arriver ». Si on a un carton lors des tours de qualification, je ne vois pas l’intérêt de le compter pendant la phase finale de la CAN ». « La CAF a décidé cela, mais nous prouverons que le Sénégal existe sans Mané », a soutenu l’ancien international.

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Un ancien fonctionnaire international écrit à IBK : « Démissionnez de votre Présidence… » !

Ancien fonctionnaire international, Mahamadou Maïga, Docteur d’Etat ès sciences économiques de l’Université de Paris-1-Panthéon Sorbonne, écrit une lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta. Dans sa correspondance, M. Maïga lance un appel pressant à IBK : «… de vous voir démissionner de la Présidence de la République dans les brefs délais, pour parer, non pas à un putsch que vous avez évoqué supra, mais à une révolte multiforme ou une révolution populaire aux conséquences sociales imprévisibles, du genre de la révolte qui a balayé le régime monopartite détesté de M. le Président Moussa Traoré ». 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Profession rabatteurs

21 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: Félix Tshisekedi promet de lutter contre la pauvreté

21 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019