Mardi 20 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coupe du monde féminine : LE NIGERIA ET L’AFRIQUE DU SUD BATTUS D’ENTRéE

Le Mondial féminin a mal démarré pour le Nigeria et l’Afrique du Sud. En effet, les deux finalistes de la dernière CAN-féminine, Ghana 2018 ont raté, chacun, leur entrée en matière, s’inclinant, respectivement face à la Norvège (0-3) et l’Espagne (1-3).

Le Nigeria, 11 fois vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, n’a pratiquement pas existé contre les Norvégiennes et doit impérativement réagir, demain contre la Corée du Sud, au risque de faire déjà ses valises.

Les Sud Coréennes qui ont également perdu leur premier match contre la France (défaite 4-0) sont dans la même situation : elles ont besoin au moins d’un résultat nul pour continuer d’y croire. S’il y a une joueuse à surveiller pour la capitaine nigériane, Evelyn Nwabuoku et ses co-équipières, c’est l’internationale Ji So-Yun qui évolue à Chelsea. Transférée chez les Blues en 2014 et première Sud-Coréenne à avoir joué en Premier league, elle a été, dès sa première saison en Angleterre, désignée joueuse de l’année.

Après la défaite contre la Norvège, le sélectionneur du Nigeria, Thomas Dennerby a mis la pression sur ses joueuses qu’il a sommées de réagir. «Je suis très optimiste pour cette rencontre (contre la Corée du Sud, ndlr). On a corrigé les lacunes du premier match et les filles sont prêtes à marcher sur les Sud Coréennes. Ji So-Yun ne me fait pas peur, pas du tout. Je demande aux filles de rester sereines, combatives jusqu’au coup de sifflet final», a dit le technicien. Pour les Banyana-Banyana (surnom de l’équipe sud africaine, ndlr), le prochain adversaire s’appelle la Chine qui a également perdu son entrée en matière (défaite 1-0 contre l’Allemagne).

La sélectionneure de l’Afrique du Sud, Désirée Ellis qualifie déjà cette rencontre de «finale avant la lettre» et annonce que ses joueuses vont tout donner pour venir à bout des Chinoises. «Les filles ont les moyens de le faire car c’est un match déterminant pour l’Afrique du Sud», a insisté la technicienne. Après le Nigeria et l’Afrique du Sud, le Cameroun, troisième de la dernière CAN-féminine, a effectué son entrée en lice, hier contre le Canada. Les deux premiers de chaque poule, ainsi que les meilleurs troisièmes se qualifient pour les huitièmes de finale.

Djènèba

BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Une nouvelle Constitution

19 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Lutte contre les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

19 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019