Dimanche 18 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L’émissaire de la Fifa, M.Véron .M. Omba après son audience avec le PM: « Si l’AG du 15 juin est sabotée, la FIFA prendra ses responsabilités »

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a envoyé samedi dans notre pays le Directeur de la division Associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes, M. Véron Mosemgo Omba.

L’émissaire de la FIFA a été reçu en audience à la Primature par le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou Cissé, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré et la Présidente du Comité de Normalisation de la FEMAFOOT (CONOR), Mme Dao Fatoumata Guindo. L’émissaire de la FIFA, Véron Mosemgo Omba était porteur d’un message des présidents de la FIFA Giani Infantino et de la CAF Ahmad Ahmad sur la crise du football malien.

« J’étais censé venir avec le président Ahmad, mais finalement au dernier moment lui a été empêché. Le message du président de la FIFA et de la CAF est simple et clair. La FIFA restera toujours au côté du football  malien. Par ce que le Mali est un grand pays de football en Afrique, les résultats des jeunes l’attestent. Et deux ou trois personnes ne peuvent pas prendre ce football en otage » a affirmé M.Véron Mosemgo Omba, émissaire de la FIFA.

Autre point de cette rencontre était basé sur l’organisation de l’assemblée générale qui se tiendra ce 15 juin à Bamako. Sur ce chapitre, l’émissaire de la FIFA a été on ne peut plus clair. « Si certaines personnes essayent de saboter cette assemblée générale, la FIFA prendra ses responsabilités, allant jusqu’à suspendre la fédération malienne de football à participer à des compétitions FIFA et même à la CAN qui commence le 21 juin en Egypte » a déclaré Véron Mosemgo Omba.

C’était en quelque mot, le message de la FIFA pour le Premier ministre, qui selon Véron Omba est très sensible comme tout malien au devenir du football malien.

« Tout le monde est fatigué…Comment dans un grand pays de football  comme le Mali il n’y a pas de championnat national ? Alors, si le championnat ne se joue pas c’est que le président de la FIFA a échoué, la famille du football du Mali a également échoué » a déclaré M. Omba.

Quant à la feuille de route envoyée par la FIFA au CONOR le 18 mars dernier, il dira qu’à leur niveau, il n’y a pas eu de blocage.

« Là où il y a eu de blocage c’est par ce que le championnat n’a pas été démarré. Pour nous cela suit son cours avec  l’organisation d’une assemblée générale pour approuver les statuts, puis l’assemblée générale élective après. Et s’il n’y a pas lors de cette assemblée générale, état de violation de règlement de la FIFA ou de la fédération du Mali, il n’y aurait pas question de sanction individuelle»  a – t – il affirmé.

Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019