Tournoi UFOA : LA CÔTE D’IVOIRE FRAPPE FORT

Publié le 10 mai
Source : l'Essor

En ouverture du tournoi, la sélection ivoirienne a fait parler la poudre, en écrasant le Togo 5-0. Dans l’autre match, le détenteur du trophée, le Ghana a dominé le Sénégal 2-0

La 2è édition du Tournoi UFOA-B a bien commencé pour l’hôte de la compétition, la Côte d’Ivoire. C’est le moins que l’on puisse dire que la sélection ivoirienne a écrasé le Togo 5-0, en ouverture du tournoi. Les Eléphants Dames ont donné une véritable leçon de football aux Togolaises et régalé le maigre public du stade Robert Champroux pour leur belle prestation. Le festival offensif des Ivoiriennes a commencé dès la 9è minute, avec l’ouverture du score sur penalty par Tokpoledo Rolande (9è min, 1-0).

Peu avant la demi-heure, Diakité Binta porte le score à 2-0 (26è min), avant que Cousso Espérance Agbo enfonce le clou, en marquant le troisième but des siennes (33è min). Au retour des vestiaires, Ange Koko N’Guessan (50è min) et Kouadio Adjoua (93è min) corsent l’addition, face à une sélection togolaise complètement dépassée par la tournure des événements. Logiquement, le trophée de la joueuse du match est revenu à Ange Koko N’Guessan qui joue actuellement au FC Barcelone, en Espagne.

«C’est un plaisir pour moi d’être désignée meilleure joueuse de cette rencontre. Je dédie ce trophée à toutes mes co-équipières, à l’encadrement technique et aux supporters des Eléphants», a réagi l’internationale ivoirienne. Le match inaugural de cette 2è édition du tournoi UFOA-B s’est déroulé en présence de plusieurs personnalités, dont le ministre des Sports de Côte d’Ivoire, Paulin Danho, le président de l’Union des fédérations ouest-africaines, Kwesi Nyantakyi, du premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sory Diabaté et de la présidente de la commission centrale du football féminin, Christine Ozoua. Pour cette première rencontre de la compétition, les supporters ivoiriens ont brillé par leur absence et le stade Robert Champroux était presque vide au coup d’envoi de la partie.

La retransmission en direct de la rencontre par la télévision ivoirienne explique en grande partie cette faible affluence. La présidente de la Commission centrale du football féminin de la FIF, Christine Ozoua a une autre explication. Pour elle, les supporters ne sont pas sortis nombreux parce que la plupart d’entre eux «était au boulot». «Sinon, a-t-elle assuré, toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens aimeraient voir leur équipe nationale féminine jouer. Je demande donc au public de sortir massivement lors de la deuxième sortie des filles (aujourd’hui à 18h 30 au Parc des sports) pour pousser l’équipe vers la victoire».

Mercredi, quelques inconditionnels, dont Serge Konan, étaient quand même présents dans les gradins pour donner de la voix à la capitaine Bernadette Kakounan et à ses co-équipières. «Je suis là pour supporter les filles, elles le méritent car c’est une jeune équipe qui a besoin de l’accompagnement de tous les Ivoiriens et de toutes les Ivoiriennes. Je suis très content des trois points pris contre le Togo, les filles ont été superbes, je leur tire le chapeau et souhaite bonne chance à l’équipe», dira l’étudiant en communication qui rêve un jour de couvrir un match de football féminin.

La deuxième rencontre a mis aux prises le détenteur du trophée, le Ghana et le Sénégal et ce sont les Ghanéennes qui l’ont emporté 2-0. Ainsi, à l’issue de la première journée, Groupe A, la Côte d’Ivoire et le Ghana sont en tête avec 3 points chacun (mais avec une meilleure différence de buts pour les Ivoiriennes), alors que le Sénégal et le Togo ferment la marche.

Envoyée spéciale

Djènèba BAGAYOKO

 

Championnat national de basketball : le PROGRAMME 14è JOURNÉE

En Dames

Aujourd’hui au Palis des sports

16h : USFAS-AS Police

18h : Commune III-Djoliba

Samedi 10 mai au Palais des sports

16h : Stade malien-Tata

18h : Commune VI-Attar club

En Messieurs

Aujourd’hui au Palis des sports

14h : USFAS-Djoliba

Samedi 10 mai au Palais des sports

14h : Attar club-Réal

20h : CRB-Stade malien

à Kayes

16h : Sigui-AS Police

Source : l’Essor

Commentez avec facebook