Éliminatoires jeux olympiques : Le Mali affrontera la Côte d’Ivoire au 2e tour

Publié le 10 avril
Source : Mali Tribune

Après sa brillante victoire de 3 buts à l’aller joué à Bamako le mercredi dernier, l’équipe nationale féminine du Mali est allée confirmer son succès de Bamako face aux Lionnes de l’Atlas du Maroc en arrachant le nul de 2-2 à Rabat, le dimanche, lors de la rencontre retour du premier tour éliminatoire des Jeux Olympique Tokyo  2020. Au prochain tour, les Aigles Dames vont défier les Eléphantes de Côte d’Ivoire.

Sur la lancée  d’une Coupe d’Afrique des Nations Ghana 2018 historique (une première 4e place historique), le Mali continue sa marche en avant dans les compétitions internationales de football féminin. En effet, en éliminatoires des J.O 2020, la sélection nationale vient de passer au 2e tour avec brio en écartant une nation mieux placée qu’elle au dernier classement Fifa.

En accrochant le Maroc (2-2) chez lui après la victoire de 3-1 à Bamako, le Mali se qualifie logiquement au prochain tour où il affrontera la Côte d’Ivoire qui a bénéficié de la disqualification de la Sierra Leone pour se retrouver à cette étape de la compétition.

Auteure d’un doublé à l’aller, Salimata Diarra sur penalty  (70′) a répondu à l’ouverture du score marocaine  depuis la 25′ avant qu’Aguécha Diarra ne rétablisse de nouveau la parité dans le temps additionnel (90+3) quand les Lionnes avaient pris de nouveau l’avantage à la 85′.

A ce 2e tour, les Aigles Dames retrouvent une vieille connaissance et revancharde: la Côte d’Ivoire. L’on se rappelle, c’est la Côte d’Ivoire que le Mali a éliminée au dernier tour éliminatoire de la Can Ghana 2018 (2-2 à Abidjan puis 0-0 à Bamako) avant de finir 4e du tournoi pour la première fois dans l’histoire du football féminin malien.

C’est dire que c’est dans une double confrontation très électrique que le Mali tentera d’écarter de nouveau la Côte d’Ivoire en vue d’une première qualification historique pour les Jeux Olympiques.

Alassane Cissouma

Source: Mali Tribune

Commentez avec facebook