Samedi 24 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Fédération malienne de football : Un cabinet allemand pour un audit de la gestion financière pendant la période s’étalant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2017

Depuis quelques temps une crise s’est installée au sein de la Fédération malienne de Football (Femafoot). Et pour cause, une mésentente entre les acteurs du football qui a provoqué l’arrêt de championnat national.

Ainsi, depuis la fin du mandat de l’ancien président de la Femafoot, l’inspecteur général, Baba Diarra, le bureau de la Fédération n’a pas pu être renouvelé, à cause de la crise entre les acteurs du ballon rond. Après plusieurs tentatives de médiation de plusieurs personnalités du pays sans suite favorable, la FIFA a décidé de mettre en place le Comité de normalisation (CONOR) à la tête de la Femafoot pour gérer dans un plus bref délai cette crise qui a trop duré, dirigé par Mme Daou Fatoumata Guindo. Dont le mandat vient d’être prolonge par la FIFA dans l’esprit de trouver une solution idoine à cette crise.

Ce comité de normalisation, conformément à l’exécution de sa feuille de route, à travers une lettre circulaire N°008/2018-2019/FEMAFOOT, informe les secrétaires généraux des ligues régionales de Football, de la présence au Mali de l’équipe du Cabinet allemand PWC dans le cadre de l’audit judiciaire de la Fédération malienne de Football.

Afin de permettre une bonne réussite de la mission du cabinet PCW, il invite les acteurs concernés à rester disponibles pour tout contact ou échange sur des aspects de gestion financière de la Fédération malienne de football pendant la période s’étalant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2017.

AMT

Source: Le 22 Septembre

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019