Mardi 28 Janvier 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Match amical Mali-Burkina Faso : UN TEST POUR LES AIGLES ESPOIRS AVANT L’ÉTHIOPIE

La sélection nationale espoir livrera deux matches amicaux, aujourd’hui et dimanche, contre son homologue du Burkina Faso, au stade Modibo Keïta. Les deux rencontres entrent dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la CAN U23 que l’Egypte abritera, du 8 au 22 novembre.

Les Aigles Espoirs vont affronter, au compte du 2è tour, en aller-retour l’Ethiopie, le 23 mars à Addis-Abeba et le 26 mars à Bamako.

Depuis lundi 25 février, le sélectionneur Fanyeri Diarra et ses protégés sont en mise au vert bloquée à Kabala. Au total, 18 joueurs locaux sont à l’internat (Youssouf Koïta, Amara Traoré, Alkalifa Coulibaly, Souleymane Coulibaly, Youssouf Traoré, Clément Aboubacar Kanouté, Félix Kamaté, Chaka Bagayoko, Amadou Danté, Fodé Konaté, Sambou Sissoko, Bourama Doumbia, Boubacar Boubou Konté, Sékou Gassama, Oumar Traoré, Mamadou Traoré, Diadié Smadiaré, Boubacar Traoré). Ils vont disputer les deux rencontres amicales contre le Burkina Faso. L’équipe sera renforcée par six expatriés (Boubacar Kouyaté, Ali Mallé, Abdoulaye Diaby, Lassana N’Diaye, Sékou Koïta et Gouné Niagadou) qui seront disponibles à la date FIFA pour la double confrontation contre l’Ethiopie.

Les deux matches de préparation contre le Burkina Faso sont très importants pour l’équipe coachée par Fanyeri Diarra. Et pour cause, depuis le début de son stage, la sélection nationale espoir s’est frottée uniquement aux clubs locaux. Donc, il était très difficile avec ces matches amicaux contre les clubs de la première division de connaître réellement le niveau de l’équipe. Surtout quand on sait qu’il n’y a pas un championnat national normal depuis des années au Mali.

«La constitution de cette équipe n’a pas été du tout facile. Pratiquement ça fait quatre ans qu’il n’y a pas de championnat au Mali, je me suis basé sur les différents matches amicaux pour sélectionner les joueurs locaux que j’ai à ma disposition à Kabala. On ne pouvait pas croiser les bras sans rien faire et dire qu’il n’y a pas de championnat. Dans la mesure où nous nous sommes engagés, obligatoirement il faut qu’on cherche les moyens même s’il faut en créer», a commenté Fanyeri Diarra.

«Les deux matches amicaux que nous allons disputer le 7 et 10 mars contre le Burkina Faso seront une occasion pour nous de voir à quel niveau nous sommes réellement, avant l’arrivée de nos joueurs expatriés qui seront disponibles pour les matches du 23 et 26 mars», ajoutera Fanyeri Diarra avant de se projeter sur l’objectif de son équipe pendant cette campagne des éliminatoires de la CAN U23. «Notre objectif est très clair, poursuivra notre interlocuteur, nous sommes dans une mouvance de victoire surtout avec le sacre des U20. Tous ceux qui viennent après, le public sera très exigeant. Nous sommes dans cette mouvance, je pense que nous avons nos chances. Ce n’est pas seulement le premier match, c’est des matches qualificatifs puisque le vainqueur doit affronter le vainqueur Maroc-RD Congo. Nous comptons remporter ces deux matches pour se qualifier à la phase finale de la CAN U23», conclura-t-il.

Le défenseur du Djoliba, Chaka Bagayoko «Chato» abondera dans le même sens. «Ce sont des rencontres amicales internationales. C’est très important. Ça va permettre à l’encadrement de se faire une idée de l’équipe. Nous sommes ensemble depuis plus de deux semaines, l’arrivée de quelques éléments des champions d’Afrique U20 a servi de renforts pour l’équipe», commentera-t-il.

Boubacar THIERO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Charles Sanchez, coordinateur de la plateforme PPLAAF, à propos de CFI Medias qui, à travers une lettre adressée fin décembre 2019 au ministre béninois de la justice, a livré le journaliste Ignace Sossou à ses bourreaux. 

Lire la suite

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coronavirus, passager clandestin

27 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: à  l'approche des législatives

27 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2020