Samedi 24 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Foot féminin, J. O. : LES AIGLES DAMES ATTENDENT LE MAROC DE PIED FERME

Pour le compte des éliminatoires des Jeux olympiques, Tokyo 2020, les Aigles Dames reçoivent les Lionnes de l’Atlas du Maroc, le 3 avril prochain à Bamako.

Pour bien préparer cette rencontre, le sélectionneur national, Mohamed Saloum Houssein a présélectionné 27 joueuses qui ont effectué leur première séance d’entraînement, hier jeudi au stade Mamadou Konaté. Le programme de la capitaine Fatoumata Karentao et de ses co-équipières prévoit 4 séances hebdomadaires (lundi, mardi, vendredi et samedi) et on note la présence de plusieurs joueuses qui ont disputé la dernière CAN-féminine, Ghana 2018. Quatre nouvelles têtes figurent parmi les joueuses présélectionnées par Mohamed Saloum Houssein : Lala Traoré du Réal, Sitan Samaké, Sarantou Traoré (Super Lionnes) et Maïmouna Traoré de l’AS Police. Jointe hier au téléphone, Sitan Samaké a déclaré être très fière de porter le maillot des Aigles Dames, promettant de redoubler d’efforts et d’ardeur «pour mériter la confiance du coach Mohamed Saloum». «Je suis très contente et très heureuse de ma présélection en équipe nationale. C’est un rêve qui vient de se réaliser, parce que toutes les joueuses rêvent d’enfiler un jour le maillot national. Malgré mon jeune âge le coach m’a fait confiance, cela prouve que la porte de la sélection n’est fermée à personne. Je vais redoubler d’efforts pour pouvoir être présente sur la liste des joueuses qui vont affronter le Maroc», promet la sociétaire des Super Lionnes.

Même son de cloche du côté de son aînée Lala Dicko, «Je suis contente de retrouver le groupe, après la campagne de la CAN, Ghana 2018. Après la CAN, nous sommes allées en vacance (rires) et maintenant c’est le début du travail pour faire une bonne prestation», a dit le milieu de terrain des Aigles Dames. «Une nouvelle campagne commence avec les éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo, notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette compétition, c’est-à-dire, la qualification pour les J. O.», a martelé l’internationale malienne. Lala Dicko ajoutera : «Nous voulons des matches amicaux internationaux. Nous demandons la bénédiction de toutes les Maliennes et de tous les Maliens et comptons beaucoup sur l’accompagnement des autorités pour aider l’équipe à bien préparer cette échéance très importante».

Après la double confrontation avec les Marocaines, les Aigles Dames participeront au tournoi UFOA B qui se tiendra en mai à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le Mali est logé dans la poule B, en compagnie du Nigeria (champion d’Afrique en titre), du Ghana et de la Guinée Conakry. Les protégées du sélectionneur Mohamed Saloum Houssein effectueront leur première sortie contre le Nigeria, avant de se frotter au Ghana (la sélection ghanéenne est détentrice du trophée, ndlr) et de boucler la phase de poules, face à la Guinée Conakry. Les deux premiers de chaque poule se qualifient pour les demi-finales.

Djènèba

BAGAYOKO

 

LA LISTE DES 27

Goundo Samaké, Awa Keïta, Lala Dicko, Binta Diarra, Hawa Tangara et Lala Traoré (Réal).

Fatoumata Doumbia, Salimata Traoré, Fatoumata Diarra et Salimata Koné (AS Mandé).

Fatoumata Karentao, Sélikènè Traoré, Fatoumata Dembélé, Aïchata Doumbia, Saran Sangaré, Farima Traoré, Oumou Touré et Oumou Tangara (USFAS), Adoudou Konaté, Agueïssa Diarra, Aminata Sacko, Maïmouna Togola, Oumou Koné, Zéïnabou Diarra, Sitan Samaké, Sarantou Traoré et Fatoumata Dembélé (Super Lionnes), Maïmouna Traoré (AS Police).

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019