Vendredi 22 Mars 2019
Bannière SWED

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Football : LASSANA DIARRA ET ZOUMANA CAMARA S’ENGAGENT AVEC LE MALI

Deux anciens internationaux français d’origine malienne, Lassana Diarra et Zoumana Camara figuraient dans la délégation du Premier ministre français, Edouard Philippe qui a séjourné au Mali la semaine dernière.

Au cours de leur séjour dans notre pays, l’ancien milieu de terrain et l’ancien défenseur des Bleus ont rencontré les joueurs de la sélection nationale U20 qui viennent de remporter la 21è édition de la CAN, Niger 2019. La rencontre s’est déroulée, le samedi 23 février dans la salle de conférence du ministère des Sports, en présence de plusieurs personnalités et responsables sportifs, dont le secrétaire général du département de tutelle, Amadou Diarra Yalcouyé, le directeur national des sports et de l’éducation physique, Aliou Maïga, le directeur général de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), Cheick Konaté, la chef de coopération à l’ambassade de France au Mali, Mme Françoise Gianviti. Dans une brève allocution, Amadou Diarra Yalcouyé s’est réjoui de la décision prise par Lassana Diarra et Zoumana Camara de rencontrer les Aiglons pour les féliciter de leur victoire à la CAN, mais aussi, le ministère des Sports «pour des échanges sur le sport malien, en général et le football en particulier». «Nous sommes très contents de cette initiative de nos deux frères (rencontre, ndlr), Lassana Diarra et Zoumana Camara. Les deux anciens joueurs de l’équipe de France sont intéressés par des projets sportifs au Mali, raison pour laquelle ils ont décidé de rencontrer le ministère des Sports pendant leur séjour ici», a indiqué le secrétaire général du département de tutelle, avant de passer la parole au directeur national des sports et de l’éducation physique et au directeur général de l’INJS. Le premier, Aliou Maïga, parlera de la loi sur la Politique nationale de développement du sport (PNDS) qui a été adoptée en 2017, alors que le deuxième, Cheick Konaté fera un exposé sur le Projet d’appui à la jeunesse par la pratique du sport (PAJPS) qui a été lancé en 1995, grâce à l’appui financier de la France. «Il (le projet, ndlr) a permis de former 1500 officiels techniques dans 5 disciplines (le football, le basket-ball, le handball, le volleyball, l’athlétisme) et de construire plusieurs terrains à travers le Mali», a précisé Cheick Konaté.

Quelle sera la prochaine étape, après cette rencontre de prise de contact et d’échanges avec les autorités maliennes ? Pour le moment, Lassana Diarra et Zoumana Camara n’ont pas une idée exacte de ce qu’ils souhaitent réaliser au Mali, mais les deux anciens internationaux des Bleus ont assuré, chacun, qu’ils sont intéressés par des projets sportifs au Mali et se sont engagés à aider le football malien à se développer. «On ne pouvait pas effectuer notre séjour ici et repartir en France sans venir donner bonjour au ministre des Sports et, surtout, sans venir féliciter les joueurs de la sélection nationale junior pour ce qu’ils ont fait pour le Mali. Ils (les Aiglons, ndlr) ont fait honneur au Mali par leur prestation et nous, les Maliens qui vivons en France, sommes très fiers de ces jeunes», a déclaré Lassana Diarra qui vient de mettre un terme à sa carrière. «Il y a beaucoup de talents dans cette équipe, tout doit être mis en œuvre pour leur encadrement», a ajouté celui qui a été l’un des meilleurs milieux de terrain de l’équipe de France.

Zoumana Camara n’a pas non plus tari d’éloges pour les nouveaux champions d’Afrique. Celui qui occupe actuellement le poste d’entraîneur-adjoint du PSG a, notamment souligné «les sacrifices faits par l’équipe pendant toute la CAN et qui ont permis aux jeunes d’être sacrés». L’ancien défenseur central des Bleus a, ensuite, prodigué des conseils aux Aiglons, exhortant le capitaine Boubacar Clément Kanouté et ses coéquipiers «à avoir une bonne hygiène de vie, à ne pas négliger la récupération et à se donner les moyens d’atteindre le haut niveau». «Lass et moi, sommes contents et fiers d’être, désormais, les ambassadeurs du Mali et de la France», complètera Zoumana Camara qui, pour la petite anecdote, bavardait avec ses interlocuteurs en bambara.

Souleymane B. TOUNKARA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Crash de Gondwana Airways

19 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Journée Internationale de la Francophonie: quels sont vos proverbes et expressions?

20 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019