Samedi 24 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mondial U20 : UNE POULE ABORDABLE POUR LES AIGLONS

Les nouveaux champions d’Afrique ont hérité du groupe E qui comprend également le Panama, l’Arabie Saoudite et la France. Premier match des protégés de Mamoutou Kané, le 25 mai à 13h30, contre le Panama

Le tirage au sort de la 22è édition de la Coupe du monde U20 a été effectué hier en Pologne. Le Mali est logé dans la poule E, en compagnie du Panama, de la France et d’Arabie Saoudite. L’hôte du tournoi, la Pologne, la Colombie, Tahiti et le Sénégal sont dans la poule A, tandis que le Mexique, l’Italie, le Japon et l’Équateur s’affrontent dans la poule B. Le Honduras, la Nouvelle-Zélande, l’Uruguay et la Norvège sont logés dans le groupe C, alors que le Qatar, le Nigeria, l’Ukraine et les Etats-Unis se retrouvent dans la poule D. Quant à la poule F, elle est constituée du Portugal, de la République de Corée, de l’Argentine et de l’Afrique du Sud. A priori, on peut dire que les Aiglons ont hérité d’un groupe abordable et qu’ils peuvent remercier l’ancien international portugais Fernando Couto qui les a placés, en compagnie du Panama, de la France et d’Arabie Saoudite. C’est en tout cas l’avis du sélectionneur national-adjoint, Birama Konaté qui pense que les nouveaux champions d’Afrique ont leur mot à dire dans cette poule.

«Pour moi, la poule est abordable. On ne craint aucun adversaire. Le Mali est champion d’Afrique, si on bénéfice d’une bonne préparation, je pense que ça ira», a déclaré le technicien que nous avons joint quelques minutes après le tirage au sort. «Il y a une grande différence entre la CAN et la Coupe du monde. Le niveau de jeu sera élevé et la pression sera également grande. Il faut tenir compte de tous ces facteurs. On a une idée de tous nos adversaires. On peut dire qu’on a 80% de chance de sortir de cette poule. Mais tout dépendra de l’organisation, de la préparation et de l’environnement autour de l’équipe», a insisté Birama Konaté. «Dans ce genre de compétition, aucun match n’est facile. Tous les matches doivent être joués du début à la fin. Il faut faire une bonne entrée, ne pas prendre le risque de rater le premier match comme on l’a fait à la CAN. Il faut commencer à poser les jalons dès le premier match. Le Mali va disputer la Coupe du monde pour la 7è fois et notre pays a déjà décroché deux titres de meilleurs joueurs du tournoi, enlevés par Seydou Keïta (1999) et Adama Traoré (2015). Donc, nous n’avons pas le droit de décevoir le Mali et l’Afrique», a martelé le technicien malien.

Il conclura : «Les portes ne sont jamais fermées dans une sélection nationale. Ce sont les joueurs en forme du moment et les joueurs compétitifs qui seront sélectionnés. Nous comptons faire une bonne sélection sans état d’âme pour pouvoir dignement représenter le pays et le continent et faire honneur à notre statut de champions d’Afrique». Les Aiglons feront leur entrée en lice le 25 mai, contre le Panama (13h30), avant d’affronter l’Arabie Saoudite 72h plus tard (28 mai, à 18h30) et de terminer la phase de poules face à la France le 31 mai (16h). Dans la poule E, la France est le seul pays qui a été sacré champion du monde U20. C’était en 2013 en Turquie, face à l’Uruguay (0-0, 4-1 t.a.b.) et les Aiglons étaient présents à cette phase finale (élimination au premier).

Deux FIFA Legends étaient présents à la cérémonie d’hier : le Brésilien Bébéto, champion du monde 1994 et champion du monde U20 en 1983 et le Portugais Fernando Couto, champion du monde U20 1989. Sous le regard attentif des sélectionneurs, dont Mamoutou Kané «Mourlé» et de grands noms du football polonais, les deux anciens internationaux ont procédé à la répartition des équipes. «La Coupe du monde U20 restera comme un temps fort de ma carrière. Bien entendu, les matches étaient inoubliables, mais je pense aussi à l’ambiance, aux stades et à tout ce qui s’est passé en coulisses. La Pologne est un grand pays de football, qui peut s’enorgueillir d’une riche histoire. Je suis sûr que nous allons assister à un très beau tournoi», a déclaré Bébéto.

«Je suis bien placé pour affirmer que la Coupe du monde U20 est une compétition passionnante et stimulante. Cette année encore, la course au titre s’annonce très ouverte. Beaucoup d’équipes peuvent nourrir de grandes ambitions, à commencer par le pays hôte. Les supporters polonais et internationaux vont sans doute vivre des matches spectaculaires, qui feront la part belle à l’offensive», a dit pour sa part Fernando Couto.

Au cours de la cérémonie, Zbigniew Boniek, le président de la Fédération polonaise de football et ancien international, a été le premier à prendre la parole. «Nous sommes ravis que la FIFA nous ait fait confiance et nous ait donné l’occasion d’organiser ce grand événement. C’était une bonne décision, car nous savons comment organiser de tels tournois», s’est réjoui l’ancien attaquant de la Juventus. «Vous aurez l’occasion de mieux connaître l’hospitalité polonaise, notre ouverture aux autres, notre cuisine et nos fans fantastiques. Et ce qui est aussi important, ce tournoi est organisé en une année spéciale pour nous – nous célébrons les 100 ans de la fédération. Cela rend cet événement encore plus spécial», a ajouté Zbigniew Boniek.

La Coupe du monde U20 aura lieu du 23 mai au 15 juin 2019. Chacun des six sites de la compétition accueillera au moins sept matches. Le match d’ouverture et la finale auront lieu à Lodz. Au moins deux rencontres impliquant des favoris sont programmées à Bielsko-Biala, Bydgoszcz, Gdynia, Lublin et Tychy. A ce jour l’Argentine est le pays le plus titré avec 6 sacres devant le Brésil (5), le Portugal (2) et la Serbie (2). Le Ghana est le seul pays africain dont le nom figure au palmarès de la compétition (2009, en Egypte, victoire face au Brésil 0-0, 4-3 t.a.b.). La meilleure performance du Mali au Mondial U20 est une médaille de bronze, décrochée en 2015 devant le Sénégal (3-2).

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019