Lundi 18 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Seedy Kinteh suspendu par la FIFA

L'ancien patron de la Fédération gambienne de football écope d'une suspension de quatre ans de toutes activités liées au football. L'instance dirigeante mondiale du football, FIFA, l'a reconnu coupable de corruption.

"La chambre juridictionnelle a déclaré M. Kinteh coupable d'avoir violé l'art. 20 (Offrir et accepter des cadeaux et autres avantages) et art. 21 (racket et corruption) de l'édition 2012 du Code de déontologie de la FIFA", a déclaré l'organisation dans un communiqué.

Sa suspension couvre toutes les activités liées au football, tant au niveau national qu'international.

L'enquête contre Kinteh a débuté le 1er mars 2017 et était liée aux élections présidentielles de la FIFA en 2011.

Il a été cité dans un rapport d'enquête publié en 2014 par Michael Garcia, alors procureur chargé de l'éthique à la FIFA, pour avoir reçu des paiements de l'ancien candidat Mohamed Bin Hammam.

Bin Hammam a été suspendu en 2011, quelques jours avant les élections, contre le président de l'époque, Sepp Blatter, après avoir été impliqué dans la corruption d'électeurs des Caraïbes.

En plus de la suspension, qui entre en vigueur immédiatement, M. Kinteh a été condamné à une amende de 200.000 $ US.

Source : BBC

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout a un prix même un député

18 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Felix Tshisekedi: de la parole aux actes?

18 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019