Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La CAN 2021 la Fédération ivoirienne répond à la CAF

La CAF veut décaler toutes les Can. L'édition de 2021 sera attribuée au Cameroun et non à la Côte d'Ivoire pays initialement choisi. Les Ivoiriens l'accueilleront en 2023 à la place de la Guinée.

Selon Ahmad, la CAN de 2021 sera tenue au Cameroun et non en Côte d'ivoire, et celle de 2023 sera jouée en Côte d'Ivoire et non en Guinée.

La CAF a annoncé il y a deux jours vouloir décaler toutes les coupes d'Afrique des nations.

Un procédé condamné par la Fédération ivoirienne de football qui invite la CAF à respecter le calendrier pré-établi.

La FIF a tenu à démentir l'information selon laquelle elle a été consultée sur la nouvelle programmation des CAN 2021 et 2023.

Dans un communiqué les responsables du football ivoirien regrettent les propos tenus par la CAF.

Ils nient avoir été saisis sur un éventuel report de la Can 2021 qui doit se tenir sur le sol ivoirien.

Les Ivoiriens précisent dans le communiqué qu'aucune autorité étatique ivoirienne, ni aucun dirigeant de la fédération n'a été contacté ou approché par la Confédération africaine de football.

Un courrier a été adressé aux responsables du football africain pour que la CAN 2021 puisse se jouer en Côte d'Ivoire comme l'avait décidé le comité exécutif de la CAF.

Source: BBC Afrique

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019