Samedi 19 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CAN-féminine : LES AIGLES DAMES ACCUEILLIES COMME DES HÉROÏNES

Les Aigles Dames sont arrivées hier à Bamako, en provenance du Ghana où elles ont décroché la 4è place de la 13è édition de la CAN-féminine.

C’est la meilleure performance du Mali dans cette compétition et comme il fallait s’y attendre, la capitaine Fatoumata Doumbia «Raul» et ses coéquipières ont été accueillies avec tous les honneurs, à leur retour au bercail. Ainsi, à leur arrivée à l’aéroport international président Modibo Keïta Sénou, les joueuses et leur encadrement ont été accueillis par le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé et la présidente du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Mme Daou Fatoumata Guindo. On notait aussi la présence à l’aéroport de la célèbre troupe de l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (UNASAM).

Dès la sortie des joueuses de l’avion, le ministre des Sports lança : «Félicitations, je suis fier de vous». Tour à tour, Me Jean Claude Sidibé et Mme Daou Fatoumata Guindo serrent la main des joueuses et des autres membres de la délégation, répétant le mot «félicitations», à chaque poignée de main. «Je suis porteur du message du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga pour les enfants. Le Mali est fier de cette équipe qui est allée chercher la 4è place africaine», dira le ministre des Sports. «Personne ne s’attendait à une telle performance de la part de cette équipe. Le Mali est fier de vous et soyez fières de vous-mêmes. C’est vrai, on aurait voulu aller à la Coupe du monde, mais ce n’est que partie, Inch Allah on va y aller dans deux ans. En tout cas, si on continue à travailler comme ça, je suis sûr que le Mali sera présent au Mondial», insistera Me Jean Claude Sidibé avant de féliciter la fédération «qui a fait un bon travail». «Je suis une présidente comblée et fière d’être à la tête de cette équipe qui a tout donné. Elle a réalisé un parcours honorable», abondera la présidente du CONOR.

«A Accra et à Cape Coste, je sais ce qu’elles ont enduré et je sais ce qu’elles ont souhaité. Elles ont joué techniquement et surtout avec le cœur», témoignera Mme Daou Fatoumata Guindo qui était présente à la CAN. Jamais la sélection nationale féminine n’avait goûté au plaisir d’un tel accueilli et forcément les protégées du sélectionneur Saloum Mohamed Houssein étaient émues. «C’est la première fois que nous sommes accueillies à l’aéroport. Je suis très contente. La présence des autorités à l’aéroport nous a fait chaud au cœur, désormais, nous allons redoubler d’efforts pour faire mieux», a réagi Fatoumata Diarra «Fatim». A la sortie du salon, les Aigles Dames et la troupe de l’UNASAM ont chanté chœur l’Hymne national, le Mali, avant de monter à bord de leur bus, destination un grand hôtel pour un méchoui.

Ladji M. DIABY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Cette chronique a 10 ans

18 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019