Mardi 22 Octobre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Classement FIFA : le mali perd 3 places

La FIFA a dévoilé hier son édition mensuelle du classement des nations pour le mois d’octobre. Les Aigles ont perdu trois places et occupent, désormais le 66è rang mondial et la 12è place africaine.

En septembre, le Mali était 63è mondial et 9è sur l’échiquier continental, mais suite aux deux nuls concédés face au Burundi lors des troisième et quatrième journées des éliminatoires de la CAN 2019, le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers ont perdu trois places et quitté le Top 10 africain.

La première place du classement continental est occupée par la Tunisie, alors que le Sénégal et le Nigeria occupent, respectivement les deuxième et troisième rangs. Après ses contre-performances contre le Zimbabwe (défaite 2-1 et nul 1-1), la RD Congo perd également une place et quitte le podium. A la cinquième place on retrouve le Maroc, alors que l’Egypte est sixième (+6 au niveau mondial). Le prochain adversaire du Mali dans les éliminatoires de la CAN 2019, le Gabon occupe le 18è rang africain et la 83è place mondiale.

La tête du classement mondial est occupée par la Belgique, troisième de la dernière Coupe du monde, devant la France qui a remporté la couronne mondiale, face à la Croatie. Le Brésil, quart de finaliste, complète le podium. Rendez-vous le 29 novembre pour la prochaine édition.

Boubacar KANTé

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Un ancien fonctionnaire international écrit à IBK : « Démissionnez de votre Présidence… » !

Ancien fonctionnaire international, Mahamadou Maïga, Docteur d’Etat ès sciences économiques de l’Université de Paris-1-Panthéon Sorbonne, écrit une lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta. Dans sa correspondance, M. Maïga lance un appel pressant à IBK : «… de vous voir démissionner de la Présidence de la République dans les brefs délais, pour parer, non pas à un putsch que vous avez évoqué supra, mais à une révolte multiforme ou une révolution populaire aux conséquences sociales imprévisibles, du genre de la révolte qui a balayé le régime monopartite détesté de M. le Président Moussa Traoré ». 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Code de conduite des médias

22 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Niger : vers l'élection présidentielle de 2021

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019