Mardi 22 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Cyclisme, Grand prix du président de la fédération : LA FETE A KOUTIALA

La 6è édition du Grand prix du président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), s’est disputée le dimanche 14 octobre à Koutiala.

Parrainée par Dr Nango Dembélé, ministre de l’Agriculture, la course a mis aux prises 107 cyclistes venus de 3 pays : le Mali, le Burkina Faso et la Guinée. Outre le parrain, on notait la présence dans la loge officielle de plusieurs personnalités, dont le premier responsable du cyclisme malien, Amadou Togola et le préfet de Koutiala, Youssouf Niaré.

Cette 6è édition du Grand prix du président de la FMC a été organisée, en collaboration avec le Comité national olympique et sportif (CNOS) et Sotelma-Malitel. La course a été remportée par Bourama Diarra de l’USFAS qui s’est imposé devant le burkinabé, Bikegan Salifou et le jeune cycliste de Nièna, Sidiki Diarra.  Pour les sprints intermédiaires encore appelés Points chauds, trois coureurs sont montés sur le podium : Seydou Djiré de Nièna, Ichacka Coulibaly et Bikegan Salifou. Au total, les cyclistes ont parcouru 116km. Un aller retour Koutiala-Zangasso (70km) et un circuit de 4,400km dans la ville de Koutiala, soit 10 tours. Les dix premiers de la course ont reçu des prix allant de 15000F cfa à 200.000F cfa.

Dans son discours de clôture, le président de la FMC, Amadou Togola, a salué le bon déroulement de la compétition, avant d’exprimer sa satisfaction. «Après Koumantou en 2013, Niéna en 2014, Ségou en, 2016 et Sikasso en 2017, la Fédération malienne de cyclisme a orienté ses jumelles cette année sur Koutiala. C’est avec un grand honneur pour nous de nous retrouver aujourd’hui dans la capitale du Coton qu’est Koutiala. Aussi c’est pour magnifier le vélo en cette fin de saison d’hivernage. Le vélo à Koutiala est un symbole pour honorer ces braves paysans qui dans l’anonymat ne cessent de rehausser la gloire du grand Mali.

A eux ce Ciwara», dira Amadou Togola, sous les ovations du public. Le parrain de la course, Dr Nango Dembélé s’est dit honoré et fier de participer à la fête et a adressé ses remerciements à la FMC et aux populations de Koutiala. «C’est un honneur et une fierté pour moi de parrainer cette course. Je félicite la commission d’organisation qui a fait un bon travail et témoigne ma reconnaissance à la Fédération malienne de cyclisme. Cette course ne peut que contribuer à la promotion et au développement du cyclisme à Koutiala», a déclaré le ministre Dembélé.

Quant au préfet de la Région de Koutiala, Youssouf Niaré, il dira que le choix porté sur la capitale du Coton a été accueilli avec ferveur et enthousiasme par l’ensemble des populations. «Notre nouvelle Région est fière d’abriter cette course qui a regroupé les cyclistes de trois pays. Cette course sera gravée dans la mémoire collective de nos populations», insistera le préfet de Koutiala.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ils n'ont rien laissé

21 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: l'UA fait pression

21 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019