Lundi 22 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Double confrontation entre les Aigles du Mali et les Hirondelles de Burundi : Le sélectionneur du Mali réitère sa confiance aux jeunes

Le sélectionneur intérimaire du Mali Mohamed Magassouba a dévoilé le vendredi 05 Octobre au siège de la femafoot la liste de ses aigles pour la double confrontation contre les hirondelles du Burundi le 12 Octobre à Bamako et le 16 du même mois à Bujumbura.

Magassouba dans sa logique de la reconstruction de l’équipe a convoqué 25 joueurs constituée majoritairement de jeunes aux dents longues qui comptent donner un nouveau visage au football malien.

Cette double confrontation entre Maliens et Burundais rentrant dans le cadre de la Troisième journée et de la quatrième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2019 est décisif pour les Aigles du Mali. Des aigles avec deux victoires consécutifs face aux panthères du Gabon et au Soudan du Sud occupent la tête de la poule. Cette double confrontation peut être une occasion pour les protégés de Mohamed Magassouba de valider leur ticket pour le Cameroun à condition de gagner à Bamako le 12 Octobre et de rééditer cet exploit quelques jours plus tard au Stade du Prince Luis Rwagasore de Bujumbura le 16 Octobre 2018.

Le sélectionneur intérimaire des Aigles du Mali Mohamed Magassouba a dévoilé une liste de 25 joueurs constituée par des jeunes qui sont entrain d’écrire une nouvelle page de leur jeune carrière dans le nid des aigles. Si certains signent leur grand retour dans le nid comme l’attaquant de Las Palmas Hadi Sacko, Lassana Coulibaly, les deux portiers Mamadou Samassa et Oumar Sissoko, c’est le baptême de feu pour deux néophytes Cheick Doucouré du Rancing Club de Lens et de Alimami Gory du Havre Athlétique Club qui découvrent pour la toute première fois l’ambiance dans le nid des aigles du Mali.

Voici la liste des Aigles convoqués par le sélectionneur intérimaire du Mali : Gardiens Djigui Diarra du Stade malien de Bamako, Mamadou Samassa Troyes, Adama Keita Djoliba Athlétique Club, Oumar Sissoko du Havre AC. Les défenseurs : Hamari Traoré du Stade Rennais, Falaye Sacko de Guimares, Charles Traoré du FC Nantes, Molla Wague d’Udinese, Mamadou Fofana du FC Metz et Salif Coulibaly d’Al Ahly.

Les milieux : Diadié Samassekou et Amadou Haidara de Red Bull Salzburg, Yves Bissouma de Brighton FC, Souleymane Diarra et Cheick Doucouré du Racing Club de Lens, Sambou Yatabare du Royal Antwerp Club et Lassana Coulibaly du Glasgow Rangers. Les attaquants : Moussa Djenepo du Standard de Liege, Adama Traoré du FC Metz, Moussa Doumbia du Stade de Reims, Moussa Marega du FC Porto, Abdoulaye Diaby du Sporting Portugal, Alimami Gory du Havre AC, Hadi Sacko de Las Plamas et Kalifa Coulibaly du FC Nantes.

On constate la présence d’une cuvée juvénile sur cette liste autour de laquelle le sélectionneur intérimaire Magassouba compte bâtir une équipe performante tout en permettant au Mali d’aller à la conquête de la coupe d’Afrique sur le sol Camerounais. Un pays qui a vu le Mali se hisser en finale de la coupe d’Afrique des Nations en 1972 pour la première fois de leur histoire avant d’échouer face aux Diables rouges du Congo Brazzaville. Le chemin de Yaoundé est encore loin mais les Aigles peuvent s’approcher davantage s’ils parviennent à remporter cette double confrontation face aux hirondelles du Burundi à Bamako le 12 Octobre et à Bujumbura le 16 Octobre 2018.

Moussa Samba Diallo

Source: Le républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministres sans portefeuille

22 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018