Vendredi 14 Décembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coupe CAF : LE DJOLIBA PREND LA BONNE DIRECTION DE MARCHE

Condamné à gagner avant cette troisième journée de la phase de poules de la Coupe de la confédération africaine de football (CAF), le Djoliba a répondu présent, en dominant 2-0 le CARA de Brazzaville, le mercredi 18 juillet au stade Modibo Keïta.

Les buts des Rouges ont été marqués par Mohamed Niapégué Cissé (45è min +2) et Mamadou Coulibaly (54è min). Grâce à ce succès, l’unique représentant malien en coupe d’Afrique des clubs se hisse à la 2è place du groupe C et prend une bonne option sur la qualification pour les quarts de finale. Pour mémoire, les protégés du technicien Fanyéri Diarra s’étaient inclinés 0-2, lors de la première journée face aux Nigérians d’Enyimba, avant de concéder le nul à domicile 1-1, devant les Ivoiriens de Williamsville d’Abidjan, lors de la deuxième journée. Ainsi, à l’issue des deux premières journées, les Rouges occupaient la dernière place de la poule, avec seulement un point et étaient la seule équipe à n’avoir gagné aucun match. La troisième journée était donc celle de la dernière chance pour l’équipe de Hérémakono pour se mettre dans la bonne direction de marche et les protégés du coach Fanyéri Diarra ont fait le boulot. Grâce aux réalisations de Mohamed Niapégué Cissé et Mamadou Coulibaly, ils ont maté les Congolais du CARA de Brazzaville, se hissant au passage à la deuxième place de la poule, avec 4 points. Les Djolibistes comptent 2 unités de moins que le leader du groupe, Enyimba du Nigeria (6 points) qui a assuré le service minimum devant Williamsville AC (WAC). La troisième place est occupée par les Ivoiriens (4 points également), alors que les Congolais du CARA ferment la marche, avec 3 points.

«Je félicite mes joueurs par rapport à ce qu’ils ont démontré ce soir (mercredi 18 juillet, ndlr). Ils ont réalisé leur meilleur match depuis le début de cette campagne», a salué le coach Fanyéri Diarra «Nous avons fait un mauvais match au Nigeria (défaite 2-0, ndlr). Ensuite, nous avons fait un faux ici à Bamako contre les Ivoiriens de Williamsville (1-1). On avait impérativement besoin d’une victoire contre le CARA pour garder le contact avec le peloton. Ce succès bous fait du bien, l’équipe a bien joué et méritait de gagner.. Je suis content pour les joueurs et pour les supporters qui ont toujours cru en nous», soulignera l’ancien international. «Nous jouons le retour à la fin du mois (vendredi 27 juillet, ndlr) chez le CARA. Nous partons chez eux confiants. Nous sommes dans une phase de groupes, ce sont les cumuls de points qui peuvent nous amener vers la qualification. L’état d’esprit du groupe, c’est aller jusqu’au bout, quel que soit l’obstacle qui se trouve devant», conclura Fanyéri Diarra.

Pour l’entraîneur du CARA, Ossiete Elie Roger, la défaite de son équipe s’explique, en grande partie par la fatigue. «Nous avons passé 10h dans l’avion et ce long périple a beaucoup secoué les joueurs. Les garçons sont arrivés fatigués à Bamako et n’ont pas pu récupérer. Logiquement, ils ont été battus 2-0 par le Djoliba», dira le technicien, avant de se projeter vers la manche retour, prévue ce vendredi à Brazzaville.
 «Nous allons nous atteler pour préparer les petites erreurs qui ont été commises aujourd’hui (le mercredi 18 juillet, ndlr). On va tout faire pour corriger ces erreurs et relancer la machine», a promis Ossiete Elie Roger. Fanyéri Diarra et ses protégés sont donc avertis : les Congolais les attendent de pied ferme et mettront tous les atouts de leur côté pour s’imposer à domicile. Et le représentant malien a d’autant de raisons de se méfier de son adversaire que ce dernier reste sur une belle démonstration devant son public, face à Enyimba sèchement battu 3-0, lors de la deuxième journée.

La quatrième journée marquera le début de la phase retour. Neuf points sont en jeu pour le Djoliba, comme pour les trois autres protagonistes et tout reste encore possible dans ce groupe. Aucune équipe n’est éliminée et aucune équipe n’est qualifiée. Après le CARA, l’équipe de Hérémakono recevra Enyimba du Nigeria, le 17 août au stade Modibo Keïta, avant d’aller défier Williamsville à Abidjan, lors de la sixième et dernière journée (28 août).

Seïbou S.

KAMISSOKO

 

Mercredi 18 juillet au stade Modibo Keïta

Djoliba-CARA de Brazzaville : 2-0

Buts de Mohamed Niapégué Cissé (45è min +2) et Mamadou Coulibaly (54è min).

 

Arbitrage du Burundais Pacifique Ndabihawenimana, assisté de ses compatriotes, Jean Claude Birumshahu et Pascal Ndimunzigo

 

Djoliba : Adama Keïta, Seydou M’Baye, Siaka Bagayoko, Emile Koné, Youssouf Maïga, Bourama Doumbia (Mamoutou Kouyaté), Mamadou Cissé, Seydou Diallo (cap), Naby Soumah (Cheick T. Niang), Mohamed Cissé, Boubacar Traoré (Mamadou Coulibaly). Entraîneur : Fanyéri Diarra.

CARA de Brazzaville : Chansel M. Mohikola (cap), Guelord Diafouka, Dicha B. Liema (Rox O. Thioury), Joseph Mbagou, Gougou G. Kinfounia (Elvis Filankembo), Mimile Okiele, Cabwey M. Kivutuka, Cervelle I. Epoyo, Richy Ondongo (Christ Ngoma Mbo), Dua S. Ankira, Racine Louamba.

Entraîneur : Ossiete Elie Roger.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi l'alternance démocratique

14 Décembre 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

14 Décembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018