Jeudi 21 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CONOR : LA COURSE CONTRE LA MONTRE EST ENGAGÉE

Le Comité de normalisation de la FEMATOOT a décidé d’organiser la coupe du Mali en lieu et place du championnat national. Problème, il ne dispose que de quatre mois avant la fin de la saison, fixée au 30 septembre

C’est désormais officiel. Cette année, il n’y aura pas de championnat national de football. L’annonce a été faite, le samedi 2 juin par la présidente du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Mme Daou Fatoumata Guindo, lors d’une rencontre avec les présidents et secrétaires généraux des clubs et ligues.

La rencontre s’est déroulée au siège du patronat, situé à l’ACI 2000. En lieu et place du championnat, il y aura la coupe du Mali. Pour le CONOR l’organisation de Dame coupe permettra de sauver la saison footballistique et de désigner les quatre représentants de notre pays pour les compétitions africaines des clubs, l’année prochaine. La course contre la montre est donc engagée pour le Comité de normalisation de la FEMAFOOT qui ne dispose que de quatre mois avant la fin de la saison sportive, fixée au 30 septembre.

Pourtant, les obstacles sont nombreux : la saison de pluie, la Coupe du monde, l’élection présidentielle 2018. En plus, 90% des clubs n’ont pas de licences. Le défi est énorme, mais la présidente du CONOR se veut optimiste. «Ça va être difficile, nous n’avons pas le temps, mais nous devons relever le défi», a déclaré Mme Daou Fatoumata Guindo. «C’est une question de responsabilité, sauvons cette saison. Je pense que nous pouvons le faire parce que rien n’est impossible en football», a-t-elle ajouté.

La présidente du CONOR a aussi annoncé que le projet de règlement sera envoyé aux clubs et ligues pour amendement et observation, précisant que les représentants maliens aux coupes d’Afrique des clubs de la saison 2018-2019 seront désignés sur la base des résultats de la Coupe du Mali. Toutefois, a-t-elle prévenu, aucun club de division inférieure ne peut être engagé en Ligue des champions de la CAF, même s’il remporte Dame coupe. «C’est une décision de la CAF», a précisé Mme Daou Fatoumata Guindo.

La compétition sera sponsorisée par Orange-Mali, à condition qu’elle aille jusqu’au bout. Concernant le paiement de la somme restante de la subvention Orange-Mali pour la saison 2016-2017, une exigence des clubs, la présidente du CONOR dira : «Nous n’avons pas géré ces fonds et nous ne pouvons pas payer quelqu’un concernant la saison 2016-2017». «Il faut peut-être faire un audit local, préconise Mme Daou Fatoumata Guindo, en expliquant que «Orange-Mali est aussi dans cette logique. L’audit permettra de clarifier les choses. En tout cas, quand nous venions aux affaires, il n’y avait que 3 à 4 millions de F cfa dans les comptes de la fédération. Pour organiser la coupe du Mali nous sommes obligés de puiser dans le coût de fonctionnement du CONOR».

Comme il fallait s’y attendre, la question de l’élection du nouveau bureau de la Fédération malienne de football a également été abordée par la présidente du CONOR. «Il y a beaucoup de choses à faire avant l’élection, notamment l’audit judiciaire qui sera effectué par la FIFA, en collaboration avec le CONOR, la relecture des textes pour les conformer à ceux de la CAF et de la FIFA qui ont été relus en 2016, alors que nos textes sont de 2011», a expliqué Mme Daou Fatoumata Guindo. Quant à Mahamadou Samaké «Samdjéma», il a indiqué que le Tribunal arbitral de football (TAF), la commission de recours et la commission de discipline ont été constitués. Le TAF est dirigé par Wafi Ougadeye, magistrat à la cour suprême, alors que les commissions de recours et de discipline sont présidées, respectivement par Abdoul Karim Koné et Nouhoum Diakité.

Au cours de la rencontre, le secrétaire général de la FEMAFOOT, Ibrahim Sangaré a communiqué les nouvelles dates des coupes d’Afrique des clubs de la CAF. «La CAF a décidé d’aligner les dates des compétitions des clubs au calendrier international.

La saison prochaine, c’est-à-dire, 2018-2019, servira de transition. Les engagements doivent être faits au plus tard le 15 octobre et les matches se dérouleront entre le 27 novembre 2018 et le 30 mai 2019», a précisé Ibrahim Sangaré. «Concernant la saison 2019-2020, complètera-t-il, les engagement sont prévus au plus tard le 15 juillet 2019 et les matches se disputeront du 9 août au 30 mai 2020».

Ladji M. DIABY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi sert la Fédération Gondwanaise de Football (FGF) ?

20 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

20 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018