Dimanche 23 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coupe CAF : LE DJOLIBA DÉJÀ SOUS PRESSION

Battus 2-0 par Enyimba, lors de la première journée, les Rouges ont impérativement besoin d’un résultat positif, contre les Ivoiriens de Williamsville qu’ils reçoivent, aujourd’hui au stade Modibo Keïta, avant la longue pause d’un mois pour cause de Coupe du monde

«Nous avons un objectif très clair : gagner le match de mercredi». L’entraîneur du Djoliba, Fanyeri Diarra et ses hommes sont en ordre de bataille. Aujourd’hui, ils affrontent Williamsville AC d’Abidjan, au compte de la 2è journée de la phase de poules de la C2. Après une journée de débats, le Djoliba occupe la dernière place du groupe C avec zéro point et une goal average de -2. «Cette 2è journée est très importante pour nous.

Nous avons perdu la première journée 2-0 au Nigeria. Pour ne pas se laisser distancer, nous devrons gagner à tout prix ce deuxième match», martèle Fanyeri Diarra. «Nous sommes en phase de poules, rappelle le technicien, le cumul des points nous amène à un niveau supérieur. Il faut donc gagner». «Je sais que ça va être difficile, mais nous sommes prêts pour aborder ce match avec la plus grande sérénité. La victoire est impérative», répète l’ancien défenseur international.

Le défenseur central, Emile Koné abonde dans le sens. «Nous avons les moyens de gagner ce match. Nous avons eu l’occasion de voir cette équipe contre le Stade malien, elle joue bien, mais nous avons déjà rencontré des adversaires de ce calibre. Nous nous sommes bien préparés», assure le joueur.

«La défaite de la première manche s’explique par le fait que nous sommes arrivés fatigués à Calabar, nous n’avons pas pu récupérer. En plus, l’état de la pelouse a beaucoup pesé dans la balance», dira Emile Koné. Si le Djoliba s’impose, aujourd’hui, il se hissera à la hauteur de son adversaire du jour qui a dominé CARA de Brazzaville 1-0 lors de la journée inaugurale. Williamsville occupe, actuellement la 2è place du groupe, à égalité de points (3) avec les Nigérians d’Enyimba, mais avec une différence de but inférieur (+1, contre +2 pour Enyimba). L’autre match du groupe mettra aux prises CARA a de Brazzaville et Enyimba.

Au total, 8 rencontres sont prévues aujourd’hui, à travers le continent. Dans la poule A, Aduana stars du Ghana affronte Raja de Casablanca, alors que l’AS Vita club reçoit ASEC d’Abidjan. Vainqueurs des Ghanéens (1-0) lors de la première journée, les Mimosas mènent la course dans cette poule, devant le Raja et l’AS Vita club qui se sont neutralisés 0-0. La poule B est dominée par Al Masry et RS Berkane qui se sont imposés, respectivement devant Uniao desportiva do Songo (2-0) et El Hilal du Soudan (1-0). Pour cette 2è journée, Uniao desportiva do Songo en découdra avec RS Berkane, alors que le leader du groupe, Al Masry rend visite aux Soudanais d’El Hilal.

Dans le groupe D, Gor Mahia s’explique avec USM d’Alger et cette rencontre sera officiée par un trio malien composé de Mahamadou Keïta, Moriba Diakité et Drissa Kamory Niaré. L’autre match du groupe oppose Young Africans et Rayon sports du Rwanda. Lors de la première journée, l’USM d’Alger a largement dominé les Tanzaniens de Young Africans (4-0), tandis que Rayon sports et Gor Mahia FC se sont séparés dos à dos (1-1).

 

Ladji M. DIABY

 

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta

19h : Djoliba-Williamsville AC

Arbitrage du Guinéen Ahmed Touré assisté de ses compatriotes, Aboubacar Doumbouya et Abdel Raffi.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La lettre CSM

21 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018