Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Foot: l’ex-joueur et entraîneur Henri Michel est décédé

L’ex-footballeur et entraîneur Henri Michel est décédé à 70 ans des suites d'un cancer. Une information confirmée à RFI par son ancien adjoint, Samir Ajjam, ce 24 avril 2018.

Il avait défendu les couleurs du FC Nantes (1966-1982) et des « Bleus » (1967-1980) avant de devenir le sélectionneur de l’équipe de France (1984-1988) mais aussi de nombreuses sélections africaines : Cameroun (1994), Maroc (1995-2000, puis 2007-2008), Tunisie (2001-2002), Côte d’Ivoire (2004-2006)...

Henri Michel aura marqué le football français et le foot africain de son empreinte. Celui qui est né et a débuté sa carrière de joueur à Aix-en-Provence (sud de la France) est surtout associé à un club, le FC Nantes, dont il a porté les couleurs de 1966 à 1982. Il vient justement d’être élu meilleur joueur de l’histoire des « Canaris ».

Cet élégant milieu de terrain a aussi brillé en équipe nationale française (1967-1980) à une époque où les « Bleus » étaient toutefois en panne de résultats.

Il a ensuite embrassé une longue carrière d’entraîneur, de 1984 à 2012.

De la France à l’Afrique

Après avoir conduit les « Bleuets » à la médaille d’or olympique 1984, il prend en effet en mains les rênes de l’équipe de France A (1984-1988). Un mandat de quatre ans durant lequel il atteint notamment les demi-finales de la Coupe du monde 1986 à la tête d’un groupe mythique comptant notamment Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana ou Luis Fernandez.

Après la non-qualification des « Tricolores » pour le Championnat d’Europe 1988, Henri Michel cède néanmoins sa place à Michel Platini et prend brièvement les commandes du Paris Saint-Germain.

Une parenthèse PSG avant de traverser la Méditerranée. Car c’est majoritairement en Afrique que le triple champion de France nantais (1973, 1977 et 1980) va coacher.

Un « sorcier blanc »

En 1994, il conduit ainsi les « Lions Indomptables » du Cameroun durant la Coupe du monde aux Etats-Unis. Après une pige en Arabie saoudite, l’Aixois rebondit à la tête du Maroc (1995-2000), un pays qui le marque profondément et dont il retrouvera la sélection entre autre pour la CAN 2008. Ses « Lions de l’Atlas » ne passent pas le premier tour du Mondial 1998 mais laissent une belle impression.

Après la CAN 2000 et des passages aux Emirats arabes unis et en Grèce, il dispute la CAN 2002 avec la Tunisie. Un échec sans conséquence sur son parcours puisqu’il se retrouve à gérer une sélection ivoirienne hyper talentueuse entre 2004 et 2006. Sous ses ordres, la « génération Drogba » atteint la finale de la CAN 2006 (remportée par l'Egypte) et se qualifie pour la première Coupe du monde (2006) de l’histoire ivoirienne.

Il gagne par ailleurs la Coupe de la CAF 2003 avec le Raja Casablanca, club qu’il cornaque en 2003-2004 puis en 2010.

Malade et fatigué

Durant les douze années suivantes, Henri Michel multiplie les courtes expériences, que ce soit notamment en Egypte (Zamalek, en 2007 puis en 2009), en Afrique du Sud (Mamelodi Sundowns, en 2008-2009) ou au Maroc.

En 2010-2011, il prépare la Guinée équatoriale pour une Coupe d’Afrique des nations 2012 co-organisée avec le Gabon. Mais le Français démissionne quelques semaines avant le tournoi, protestant contre le désordre ambiant.

Henri Michel n’a plus ni la patience ni l'énergie nécessaire, même s’il passe quelques semaines au Kenya (2012). En proie à des soucis de santé récurrents, le « sorcier blanc » se retire discrètement du monde du football.

Identité –

Nom: Michel

Prénom: Henri

Date de naissance: 28/10/1947

Lieu de naissance: Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Carrière de joueur –

Poste: milieu de terrain

Clubs: Nantes (1966-82)

Sélections: 58

Buts en sélection: 4

Coupe du monde: 1 participation (1978), 3 matches

Palmarès de joueur –

Champion de France 1973 ,1977, 1980

Vainqueur de la Coupe de France 1979, finaliste en 1970 et 1973

Demi-finaliste de la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1980

Carrière d'entraîneur –

Clubs successifs: Paris SG (1990-91), Al Nasr (KSA/1995), Aris Salonique (GRE/juillet-octobre 2001), Raja Casablanca (MAR/février 2003-mars 2004), Al Arabi Doha (QAT/juillet-novembre 2006), Zamalek (EGY/décembre 2006-août 2007), Mamelodi Sundowns (AFS/novembre 2008-mars 2009), Raja Casablanca (juin-octobre 2010).

Palmarès d'entraîneur –

Coupe de la CAF (2003), Champion du Maroc (2004) avec le Raja Casablanca

Carrière de sélectionneur –

Equipe de France olympique (1982-84), vainqueur des JO 1984

Sélectionneur de l'équipe de France (1984-88)

Bilan: 36 matches, 16 victoires, 12 nuls, 8 défaites, 46 buts marqués, 27 buts encaissés, 3e du Mondial-1986 au Mexique

Sélectionneur du Cameroun (1994)

Sélectionneur du Maroc (septembre 1995-2000)

Sélectionneur des Emirats arabes unis (2000-2001)

Sélectionneur de la Tunisie (novembre 2001-mars 2002)

Sélectionneur de la Côte d'Ivoire (mars 2004-juillet 2006), finaliste de la Coupe d'Afrique des nations 2006

Sélectionneur du Maroc (août 2007-février 2008)

Sélectionneur de la Guinée équatoriale (décembre 2010-décembre 2011)

Sélectionneur du Kenya (août-décembre 2012)

Coupe du monde: 4 participations (1986, 1994, 1998, 2006), demi-finaliste (1986), 16 matches, 6 victoires, 4 nuls, 6 défaites.

Coupe d'Afrique des nations: 5 participations (1998, 2000, 2002, 2006, 2008), finaliste en 2006, 7 victoires, 6 nuls, 6 défaites.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 MitziBold 22-05-2018 15:34
I have checked your website and i have found some duplicate content,
that's why you don't rank high in google's search results, but there is a tool that can help you to create 100% unique articles, search for; SSundee
advices unlimited content for your blog
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018