Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Equipes nationales U17 et U20 de football: Sékou Seck et Mamoutou Kané nommés sélectionneurs

Les entraineurs des U17 et U20 du Mali sont connus depuis quelques jours. Ils ont été nommés sur proposition de la direction technique nationale.

C’est désormais officiel. « Sur proposition de la direction technique nationale, le Comité de normalisation de la FEMAFOOT a procédé, lundi 9 avril 2018, à la nomination des membres des encadrements techniques des équipes nationales des cadets (U17) et juniors (U20) du Mali », annonce un communiqué de l’instance de normalisation du football malien. Il s’agit de BacoSeck de son vrai nom Sékou et MamoutouKané « Mourlé ». Ils sont respectivement entraineur des moins de 17 ans et des moins de 20 ans. Bako Seck aura comme adjoint Demba Traoré des Onze Créateurs tandis que Mourlé sera secondé par Birama Konaté.

Interrogé, le Directeur technique national, Mohamed Magassouba  a esquivé  le sujet. Il en a fait une affaire d’Etat et se lance dans un dilatoire indescriptible.  Mal à l’aise, avec mépris et vanité, il a affirmé qu’on n’a jamais demandé à un responsable du football malien de s’expliquer sur le choix d’un sélectionneur. Pourtant, tacle-t-il, « on a même fait venir des charpentiers de la France pour diriger les Aigles ».  Il a même poussé l’outrecuidance en étalant toutes  ses  connaissances du droit. Aussi, son bureau n’est rempli que par des pédants qui prennent des vessies pour des lanternes. Lesquels n’hésitent pas à vociférer qu’ils  sont les plus instruits de la planète.

Joint, BacoSeck affirme que le comité de normalisation n’a pas besoin de fixer un objectif. « Tout le monde le sait déjà avec les performances de l’équipe nationale cadette depuis quelques années», lâche-t-il. Pour mener à bien sa mission, l’entraineur du stade malien avec l’appui du centre de perfectionnement  compte faire des détections de talents. Allez-vous  quitter la tête de l’équipe de Sotuba ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour » affirme-t-il. « J’ai juste informé les dirigeants des blancs de ma nomination à la tête de l’équipe nationale cadette. Ils m’ont félicité », a conclu  l’ancien entraineur du Club olympique de Bamako.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018