Lundi 16 Juillet 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Vie des Aigles : Les bobards du sélectionneur national par intérim

En prélude des éliminatoires de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations de 2019, le Mali joue deux matches amicaux internationaux contre le Japon ce 23 mars à Liège(Bruxelles) et la Guinée Bissau ce 27 mars à Paris(France).

C’est dans cet ordre d’idée que le sélectionneur national par intérim, Mohamed Magassouba a publié sa liste des 23 joueurs le 16 mars dernier au siège de la fédération malienne de football.

Tout allait bien se passer au cours de cette publication de la liste des 23 joueurs si le sélectionneur national par intérim et non moins Directeur technique national ne s’est pas fait remarquer par ses bobards qui n’ont aucun lien avec l’événement du jour. En effet au cours de cette conférence de presse, Mohamed Magassouba a voulu faire croire aux journalistes présents qu’il n’a jamais été payé depuis qu’il a remplacé Alain Giresse (contraint à la démission).

Mais il oublie qu’il est le DTN de surcroit un salarié de la fédération malienne de football. Il sait très bien qu’il n’a pas droit à un salaire mensuel mais des primes de matches en tant qu’intérimaire et la preuve il n’a pas de contrat. Et la question qui se pose pourquoi ne refuse t-il pas ce poste intérimaire ?  Le comble c’est lorsque celui qui n’a rien donné au football malien se plaint d’avoir un salaire misérable depuis plus de six ans comme directeur technique national depuis du temps de Feu Hammadoun Kolado Cissé et de Boubacar Baba Diarra. La question qui se pose pourquoi n’a-t-il pas démissionné ? Se moque t-il de qui ? Se croit-il indispensable ?

Voila autant de questions que celui qui a été renvoyé en RDC et au Stade malien de Bamako comme un bon à rien peut répondre à ces questions. Pour se faire important, Magassouba a passé une partie de la conférence de presse à se vanter en faisant croire qu’il a fait venir tel ou tel joueur. Comme cela ne suffisait pas le clochard de Kinshasa exige 1400 euros soit 910 000 FCFA par jour pour lui et 1200 euros soit  780 000 FCFA pour son fameux adjoint  sur les 150 000 euros soit 97 500 000 FCFA issus du cachet du match amical international contre le Japon. En tout cas cet ingrat doit comprendre qu’il n’est pas obligé d’accepter ce poste de sélectionneur national intérimaire ou de directeur technique national. Du coup la porte lui est grandement ouverte à tout moment.

Saïd

Source: Mutation

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi sert le football ?

16 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Champions du monde !

16 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2018