Mercredi 15 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tournoi CONOR : LE STADE MALIEN EN TÊTE DU CLASSEMENT

Faciles vainqueurs 2-0 des Onze Créateurs, dimanche pour le compte de la première journée, les Blancs se sont installés aux commandes, devant le Djoliba et le Réal qui se sont neutralisés 1-1. La deuxième journée est prévue, demain mercredi

La première journée du tournoi du Comité de normalisation (CONOR) baptisé «Tournoi de la réconciliation» s’est disputée, le dimanche 28 janvier au stade Modibo Keïta. En première heure, le Djoliba et le Réal se sont neutralisés 1-1 et en deuxième heure, le Stade malien a battu les Onze Créateurs 2-0.

Grâce à ce succès, les Stadistes prennent la tête du classement avec 3 points, à deux longueurs des Rouges et des Scorpions qui affichent, chacun 1 point au compteur. Quant aux Créateurs, ils ferment la marche avec 0 point. Le Tournoi de la réconciliation, faut-il le rappeler, est organisé par le CONOR et met aux prises, les quatre clubs engagés dans les compétitions africaines des clubs, à savoir le Stade malien, le Réal (Ligue des champions), le Djoliba et les Onze Créateurs (Coupe CAF). La compétition doit servir de mise en jambes pour les quatre formations qui entrent en lice pour les préliminaires, à partir du 9 février, donc dans deux semaines.

En Ligue des champions, le Stade malien et le Réal affronteront, respectivement, Williamsville AC de Côte d’Ivoire, dont le plus gros actionnaire s’appelle Didier Drogba et MFM FC du Nigeria, tandis qu’en coupe CAF, le Djoliba et les Onze Créateurs en découdront, respectivement, Elwa United de Liberia et CR Belouizdad d’Algérie.

Tous les matches aller se disputeront à Bamako. En cas de qualification, les Blancs auront le redoutable honneur de se frotter au champion d’Afrique en titre, le Wydad de Casablanca, alors que les Réalistes s’expliqueront avec le vainqueur du match MC d’Alger/AS Otoho du Congo, l’équipe de notre compatriote, Alou Badra Diallo «Conti». Pour la C2 (coupe CAF, ndlr), le chemin du Djoliba croisera celui du vainqueur APR Rwanda/ANSE Réunion de Seychelles, alors que les Onze Créateurs se frotteront à Nkana de Zambie.

Pour revenir au premier match du Tournoi de réconciliation qui a opposé le Djoliba et le Réal, Boubacar Traoré a ouvert le score pour les Rouges, suite à un exploit individuel (47è minute), mais à une minute de la fin du temps réglementaire, le milieu offensif du Réal, Amadou Traoré remettra les pendules à l’heure, d’un tir lointain (89è min).

Les deux équipes ont gratifié le public du stade Modibo Keïta d’un beau spectacle qui incite à l’optimisme, dans la perspective des préliminaires de la coupe CAF «Ça a été un beau match, malgré le manque de compétition, les équipes ont livré une belle partie. Chaque équipe a eu sa mi-temps, la première période a été totalement dominée par le Réal mais aucun but n’a été marqué. A la reprise, nous avons bien réagi, en marquant dès la 47è minute, mais en fin de partie, l’équipe s’est relâchée et a été sanctionnée. C’est une compétition de mise en jambe, je pense que ce match nul n’est pas un mauvais résultat pour nous», a analysé l’entraîneur du Djoliba, Fanyeri Diarra.

Le technicien du Réal, Moussa Keïta ‘’Dougoutigui’’ abondera dans le même sens, en soulignant l’importance de ce Tournoi de la réconciliation pour les quatre formations. «C’est un match de préparation, c’est pour mettre les équipes en jambe. Après la préparation, il faut voir l’équipe évoluer. Le match qu’on a vu ce soir (dimanche, ndlr) a été plutôt intéressant. C’est à nous maintenant d’améliorer nos points forts et corriger nos points faibles», soulignera Dougoutigui. «Je félicite beaucoup le CONOR et le ministère des Sports pour avoir initié cette compétition. Sans ce tournoi, je me demande comment on allait aborder les compétitions africaines», ajoutera l’entraîneur des Scorpions.

Contrairement à la première rencontre, la confrontation entre le Stade malien et les Onze Créateurs n’a été qu’une petite promenade de santé pour les Blancs, faciles vainqueurs 2-0. Les deux buts des protégés de Sékou Seck portent les signatures d’Alsény Bangoura (17è min) et de N’Tji Amadou Samaké (77è min).

Le technicien Sékou Seck a donc réussi sa première avec les Blancs et espère que ses protégés enchaîneront avec une nouvelle victoire, demain face au Réal, lors de la deuxième journée. «Je remercie d’abord les dirigeants du Stade malien de la confiance qu’ils ont portée sur ma personne pour diriger l’équipe. Je ferai tout pour être à la hauteur et mériter leur confiance», dira Sékou Seck, avant de parler du match proprement dit. «Je pense qu’on a vu deux belles équipes, je savais que la première période allait être très difficile. Et en plus les Onze Créateurs pouvaient compter sur leur expérimenté entraîneur et fin tacticien, Djibril Dramé. Ils nous ont posé beaucoup de problèmes en première période. Je me considère comme un élève de Djibril Dramé, mais aujourd’hui (dimanche, ndlr), c’est l’élève qui a été plus fort», plaisantera celui que les supporters appellent, familièrement Bako Seck.

Pour Djibril Dramé, cette première rencontre de la saison a été un match test pour ses joueurs et une occasion de lancer quelques nouveaux éléments dans le grand bain. «Nous avons perdu 2-0 contre une bonne équipe du Stade malien. Ce qui est important pour nous, c’est le comportement d’ensemble de l’équipe. Elle a bien occupé le terrain et a produit un football de qualité», analysera Djibril Dramé, avant de poursuivre : «la défaite était prévisible parce que cette année, l’équipe a perdu 8 titulaires, nous sommes en phase de reconstruction. Ça été un bon test pour nous, je pense que le groupe a une bonne marge de progression».

 

Boubacar THIERO

Dimanche 28 janvier au stade Modibo Keïta

Djoliba-Réal : 1-1

But de Boubacar Traoré (47è min) pour le Djoliba; d’Amadou Traoré (89è min) pour le Réal.

Arbitrage de Gaoussou Kané, assisté de Baba Yoomboliba et Nouhoum Bamba.

Stade malien-Onze Créateurs : 2-0.

Buts d’Alsény Bangoura (17è min) et N’Tji Aamadou Samaké (77è min).

Arbitrage de Boubou Traoré, assisté de Drissa Niaré et Boubacar Kinta.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Moussa Mara, porte parole du candidat Cheick Modibo Diarra : « Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu sinon ce n’est pas son bilan »

Blog

« IBK sera battu au second tour ! »

En Afrique subsaharienne francophone, il y a une loi d’airain, à laquelle le Mali ne dérogera pas : un Président sortant qui est mis en ballotage pour un second tour sera immanquablement battu à la fin. Tract, avant le second tour, avait appelé à voter pour Soumaïla Cissé, dont nous sommes plus que jamais sûrs qu’il sera élu président de la République du Mali.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: Inondations meurtrières au Niger

15 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018