Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Musique et activisme : Master Soumy lance le JT Abèfo Rappou

Inspiré du JT Rappé du Sénégal, le rappeur activiste Ismaël Doucouré alias Master Soumy a lancé lundi 15 janvier 2018 le concept au Mali à travers Abèfo Rapou.

La cérémonie a eu lieu lundi à la Maison de la presse en présence de nombreux autres activistes et du directeur délégué de Renouveau TV dont la chaîne va diffuser le journal.

« Ce concept né au Sénégal a fait son chemin dans toute l’Afrique avant de débarquer chez nous. Il s’agit à travers  la musique Rap de faire passer l’information. Aujourd’hui, le rap est la musique la plus écoutée au Mali en particulier et dans le monde en général mais le paradoxe les fans de ce genre musical s’intéressent rarement a l’information de leurs pays, voilà tous le sens de ’’JT Abèfo Rappou’’, comment faire pour que la jeune génération s’intéresse à l’information ? », a expliqué le rappeur activiste Ismaël Doucouré alias Master Soumy. Le projet a été lancé le lundi dernier à la Maison de la presse à travers une conférence de presse, il avait à ses côtés tous les partenaires du projet, entre autres, le Groupe Renouveau et les sites de téléchargement de musique, prêtent à accompagner l’initiative.

Selon Master Soumy, le précurseur du concept en Afrique, le Sénégalais Kou-man qui est pour lui une source d’inspiration depuis l’époque où il faisait du rap. « Quand j’ai découvert ce nouveau concept d’information, je suis rentré en contact avec l’équipe du JT Rappé ». C’est lors de la lutte contre le projet de révision constitutionnelle qu’il s’est finalement décidé à s’engager dans le projet à travers une apparition sous forme de reportage sur la situation au Mali dans le JT Rappé du Sénégal.

Dès lors, le contact a été noué à travers quelques ateliers avec l’équipe sénégalaise. Après la formation, c’est la fondation Osiwa qui leur a fourni un peu de matériels pour pouvoir démarrer le concept avec son équipe.

En ce qui concerne les objectifs du concept, Master Soumy dira que  « JT abèfo Rappou est un espace d’expression et  de conscientisation   de la  population sur la gestion du pays. L’émission se focalisera sur l’actualité du pays pour conscientiser et éveiller la population, c’est donc une manière d’informer la jeunesse en particulier et la population en général sur les tares de la gouvernance à travers un nouveau canal de communication ».

C’est le Groupe Renouveau à travers deux de ses supports de communication (la télévision et la Radio) qui va diffuser l’émission. Il s’agit d’une émission mensuelle qui va ramasser chaque mois l’essentiel de l’information du mois en rap.

S’exprimant  sur la motivation à accompagner le concept, le directeur délégué de Renouveau TV, Djibril Sacko, dira qu’il s’agit d’une ligne de conduite que « le Groupe Renouveau a adopté depuis sa création : donner l’information sur toutes ses formes et surtout lorsqu’il s’agit de l’information destinée à la couche juvénile ». Le programme de diffusion du JT ‘’Abèfo Rappou’’ est du lundi au vendredi dans la matinale de Renouveau TV et la rediffusion est prévue à 23h et sur la radio Renouveau FM, chaque mardi dans l’émission carte sur table de Ras Bath.

En plus du groupe Renouveau JT Abèfo Rappou est téléchargeable sur des sites de téléchargement comme RHHM, Bamabiz, Activiste TV, Mali Espace, Mali actu, etc.

La cérémonie a enregistrée la présence, entre autres, de Mme Sy Kadiatou Sow, l’honorable Oumar Mariko, et des avocats Abdrahamane Ben Mamata Touré et Zana Koné, ainsi que Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath et  Nouhoum Togo du PDES.

Moctar Dramane Koné, Stagiaire 

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018