Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L’Egyptien Mohamed Salah élu Joueur africain de l’année 2017

Mohamed Salah a été désigné Joueur africain de l’année 2017 lors de la cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football (CAF), ce 4 janvier 2018 à Accra.

Au classement, l’Egyptien a devancé son partenaire à Liverpool (Angleterre) le milieu offensif sénégalais Sadio Mané ainsi que l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Mohamed Salah vient de marquer l’histoire du football africain, ce 4 janvier 2018 à Accra. A 25 ans, il est en effet devenu le tout premier Egyptien élu Joueur de l’année par la Confédération africaine de football (CAF). Jamais un footballeur d'Egypte n’avait remporté cette prestigieuse distinction décernée depuis 1992.

L’ailier de Liverpool (Angleterre) a ainsi réussi là où son illustre compatriote Mohamed Aboutrika, 2e au classement du Joueur africain 2008, avait échoué.

«Un rêve qui devient réalité»

« Gagner ce trophée est un rêve qui devient réalité, a notamment déclaré le lauréat. 2017 a été une année incroyable pour moi. J'ai vraiment vécu des moments exceptionnels en équipe nationale ».

Ce sacre, celui qui a été formé au Arab Contractors Club l’a glané grâce à son incroyable régularité en 2017, que ce soit avec l'Egypte ou avec ses clubs, l’AS Roma (Italie) puis Liverpool (Angleterre).

Un héros en Egypte

Mohamed Salah a commencé l’année civile en conduisant sa sélection jusqu’en finale de la Coupe d’Afrique des nations (perdue 2-1 face au Cameroun, le 5 février). Les « Pharaons » restaient pourtant sur trois non-participations de suite à la phase finale de la CAN.

Mais c’est surtout le rôle décisif joué par l’ex-pensionnaire du FC Bâle (Suisse), de Chelsea (Angleterre) et de la Fiorentina (Italie), dans la qualification pour la Coupe du monde 2018, qui a marqué les esprits. Ses cinq buts en éliminatoires ont en effet permis à l’Egypte de se qualifier pour le Mondial pour la première fois depuis 1990. Le 8 octobre, Mohamed Salah a notamment mis un doublé décisif face au Congo-Brazzaville. Depuis, ce dernier est définitivement devenu une idole dans son pays.

Une star en Angleterre

En Italie, l’attaquant s’est aussi bâti une jolie réputation. Après avoir brillé avec la Fiorentina (Florence) en 2014-2015, Mohamed Salah a aidé l’AS Rome à finir deuxième du Championnat d’Italie, en 2016 et en 2017.

Le 1er juillet dernier, l’intéressé a ainsi convaincu Liverpool de mettre une quarantaine de millions d’euros sur la table pour racheter le contrat le liant au club romain. Et, depuis, les « Reds » ne l’ont pas regretté.

Au cours des six derniers mois, celui qui n’était pas parvenu à s’imposer à Chelsea entre 2014 et 2016 a fait trembler les filets 23 fois et délivré 8 passes décisives en 29 matches avec Liverpool, toutes compétions confondues. Avec 17 réalisations en Championnat d’Angleterre (Premier League), il occupe par ailleurs la deuxième place du classement des buteurs de Premier League, derrière l’Anglais Harry Kane.

Un roi sans couronne

Seul bémol dans cette partition presque parfaite, Mohamed Salah n’a paradoxalement gagné aucune compétition en 2017. En un an, le Joueur africain de l’année aura en effet accumulé les places d’honneur. Jusqu’à cette cérémonie de remise des Trophées de la CAF où il a succédé à l’Algérien Riyad Mahrez…

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018