Mardi 23 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Championnat national 2017 de tennis : Les tennismans de Bamako boycottent la compétition et exigent le départ du président de la fédération

A la tête de la fédération malienne depuis plus de 20 ans, Mohamed Oumar Traoré n’a pas pu atteindre les résultats escomptés.

Face à cette incapacité à promouvoir le tennis malien, le collectif des joueurs de tennis de Bamako a décidé de boycotter le championnat 2017 du tennis pour exiger son départ à la tête de la fédération. Ces joueurs reprochent au présent d’être incapable de résoudre les différents problèmes auxquels le tennis malien est confronté.

Le championnat du tennis  devrait se jouer du 24 au 31 décembre 2017 au tennis clubs de Bamako-coura et tennis Club Stade Omnisport Modibo Kéita de Bamako (TCSO). Si les joueurs régionaux ont commencé la compétition le 24 décembre dernier, tel n’a pas été le cas pour les joueurs du District de Bamako. Ces joueurs qui remportent chaque année le trophée du championnat ont décidé de ne pas prendre part à la compétition. Les raisons évoqués sont en lien avec le président de la fédération malienne de tennis. Les joueurs réunis au sein d’un collectif reprochent au président Mohamed Oumar Traoré de ne pas faire la promotion du tennis une priorité, notamment le rendre professionnel.

Depuis plus de deux ans, les joueurs maliens de tennis n’ont pas participé à une compétition à l’extérieur du pays. Au niveau de la fédération on évoque un manque de moyen. Les infrastructures de tennis sont en état désastreux  dans le District de Bamako et il n ay même pas d’infrastructures dans les régions.

Le président fait semblant de tout mettre en œuvre pour le  développement de tennis malien, au contraire depuis son arrivée à la tête de la fédération en 1997, Traoré n’a posé aucun acte concret allant dans le sens de la promotion de tennis. Des grands projets sur le papier et des beaux discours devant les journalistes, mais en réalité aucune infrastructure ni l’organisation régulière du championnat national.

Actuellement, les jeunes joueurs ne disposent aucun terrain d’entrainement de qualité. De plus, les compétitions sont rarement organisées. Les joueurs reprochent au président de ne jamais respecter ses engagements.

A travers cette action, les joueurs veulent obtenir le départ du président de la fédération à la suite de l’assemblée générale élective prévue le 29 décembre prochain.

Aux dernières nouvelles, les joueurs de Bamako ont décidé d’arrêter la compétition. Le championnat est donc arrêté jusqu’à nouvel ordre. Peut-être après la démission du président ?

Affaire à suivre

Wassolo

Source: Le Débat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018