Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Crise du foot : La police interrompt la marche des supporters réclamant la démission du Crise du foot : La police interrompt la marche des supporters réclamant la démission du ministre des Sports

Les policiers du 8e arrondissement ont interrompu la marche du Collectif des supporters qui avaient comme mot d’ordre la démission immédiate du ministre des Sports, Housseyni Amion Guindo. Pour les marcheurs cette attitude des policiers est un coup monté avec le ministre des Sports. Ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Le Collectif des supporters, constitué de treize clubs de ligue 1, six ligues du Mali et les cinq ligues de Bamako, a battu le pavés hier pour dénoncer la crise du football malien, tout en demandant la démission immédiate du ministre des Sports “qui a failli à sa mission”.

La marche, partie du stade Omnisports Modibo Kéita, a été interrompue au niveau de l’école français Liberté A” par des policiers qui balançaient des gaz lacrymogènes sur les marcheurs.

“Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a terni l’image du monde sportif malien plus précisément le football pour son intérêt personnel. On croyait que la crise du football malien était liée au général Baba. On s’est rendu compte maintenant que le problème s’est au niveau du ministre. Il n’est pas engagé pour l’avancement du sport dans notre pays”, a déclaré Bounafe Sylla, l’initiateur du marché. “Le ministre des Sports n’a pas de personnalité sinon, il aurait démissionné comme le ministre de la Justice”, a-t-il ajouté.

Les marcheurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin malgré l’intervention des policiers. “Nous allons organiser une assemblée dans les jours à venir, décider ensemble  de la suite. On fera tout pour faire partir le ministre des Sports pour mettre fin à cette crise qui a assez duré”, a promis le président de la commission d’organisation du marché, Bissi Sangaré.

Moctar Dramane Koné, Stagiaire

Source : L'Indicateur du Renouveau  6 Déc 2017

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018