Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

POST-AFROBASKET 2017 : Trois hôtels menacent de porter plainte contre le ministère des Sports

Trois mois après la fin de la 25e édition du championnat d’Afrique de basket-ball sénior féminin au Palais de sports (du 19 au 30 août 2017), les factures de trois hôtels de la place demeurent impayés. Il s’agit du Grand hôtel de Bamako, Olympe international et l’hôtel Columbus.

Le montant s’élève à plus de 340 millions de F CFA. Pourtant dans le budget de l’organisation, il était inscrit 700 millions de F CFA sur cette ligne. Selon nos sources, le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, a débloqué les sous pour que cette compétition puisse être un succès. Où sont partis les 340 millions de F CFA destinés à payer les hôtels ?

Le directeur des finances et du matériel serait-il à l’origine de cette affaire de non-paiement de ces factures ? Selon des sources proches du département des Sports, l’argent des hôtels aurait été utilisé dans d’autres activités dont le budget existe. Dans les couloirs du ministère des Sports  et des milieux sportifs on ne parle que de cette affaire qui pue le détournement de deniers publics.

Pour beaucoup de gens, l’organisation de ce grand rendez-vous a été un succès. Le président de la République était même très satisfait, malgré la 3e place de l’équipe malienne. Il a offert des primes spéciales aux joueuses et à l’encadrement pour ce parcours honorable. Malheureusement, cette organisation commence à défrayer la chronique. C’est le Grand hôtel qui a accueilli les officiels de la Fédération internationale de basket (Fiba), les équipes nationales étaient hébergées à Olympe international et à Columbus.

Malgré plusieurs tentatives auprès du ministère des Sports les factures  restent impayées. C’est pourquoi, le ministre Boubou Cissé doit envoyer les services compétents pour fouiller dans la gestion de ce département, sinon l’image du gouvernement sera vraiment entachée par cette affaire.

Moriba Camara

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017